in

Zéro déchet : 8 actions pour changer facilement ses habitudes

© Merinka / iStock

Saviez-vous qu’en moyenne chaque Français jette 354 kg de déchets par an ? Si les chiffres tendent à baisser d’année en année en raison des campagnes de recyclage notamment, ainsi que des incitations à consommer bio et naturel, des efforts sont encore à effectuer. Pour cela, voici 8 nouvelles habitudes à adopter dès maintenant pour tendre petit à petit vers le zéro déchet, et ainsi prendre soin de votre santé. Et on vous l’annonce, ce n’est pas très compliqué de consommer mieux en jetant moins !

Une fois incinérés ou enfuis en décharges, les déchets produisent une pollution locale forte et dangereuse pour la santé et l’environnement. Faire ses cosmétiques ou ses produits ménagers permettent de ne plus être exposé aux toxines chimiques, parfois allergisantes et irritantes, voire potentiellement cancérigènes. La démarche zéro déchet s’accompagne d’une utilisation moindre du plastique, dont on sait que certains composés migrent dans notre alimentation notamment.

1. Le zéro déchet, c’est d’abord recycler ses emballages

Trier ses déchets demeure la base de zéro déchet. Papier, carton, plastiques et verre ne se jettent pas ensemble. Chaque matériau possède son propre container de recyclage. Le textile, qui sera lui aussi valorisé, se dépose en bornes spécifiques disposées dans la rue.

Afin de réduire ses déchets, on peut aussi mettre en place un compost dans son jardin (ou même dans son appartement, en investissant dans un composteur d’intérieur ou dans un lombricomposteur). On y met tous les déchets organiques, à savoir, les restes alimentaires, les épluchures, les petits déchets verts, les fruits et légumes, mais aussi les céréales, le thé et le café. 

2. Faire les marchés

marché légumes vivre à la campagne
© Pixabay

Il est assez aisé de réduire les emballages en se rendant chez les commerçants locaux, de surcroît, chez les maraîchers du coin. On repère les jours de marchés près de chez nous, et on apporte nos propres bocaux en verre, des sacs en tissus réutilisables et lavables (voir plus bas), pour limiter au maximum les poubelles.

Lire aussi : Pourquoi privilégier les fruits et légumes de saison ?

3. Acheter des produits en vrac

Changer ses habitudes, c’est aussi faire des économies. En effet, en achetant en vrac, vous n’achetez que le produit brut et ne financez plus les coûts de marketing et d’emballage (quelques centimes certes, mais sur le long terme, c’est intéressant). À la clé donc, une satisfaction non négligeable pour votre porte-monnaie. Farine, sucre, céréales, pâtes, muesli, épices ou herbes séchées sont désormais vendus en vrac. Pensez là aussi à apporter vos contenants pour y mettre tous ces bons aliments.

4. Toujours avoir un sac en tissu sur soi

Garder un sac en tissu sur soi permet d’éviter d’utiliser des sachets en plastique généralement jetables proposés en magasin. Certaines boutiques sur internet vendent de tels sacs. Vous pouvez les personnaliser, ou directement, coudre un sac avec un ancien t-shirt que vous aimiez porter.
Notez qu’une fois utilisés, vous pouvez laver ces sacs en tissu avec votre linge, lors d’une lessive classique.

5. Fabriquer ses cosmétiques à la maison

Pour concevoir vos propres cosmétiques, concoctez des recettes simples, faciles et rapides, avec des ingrédients présents couramment dans votre cuisine, tels que le citron, le sucre, les huiles végétales et les essences d’huiles essentielles.
Par exemple, vous pouvez fabriquer un dentifrice, un exfoliant, un déodorant, mais aussi un masque hydratant ou un masque capillaire en quelques minutes.

Lire aussi : 7 produits essentiels à fabriquer à la maison

6. Bannir les produits jetables

coupe menstruelle
© iStock

Pour tendre vers le zéro déchet, faites du tri dans vos placards et jetez tous les objets à usage unique et remplacez-les par des alternatives plus durables et écologiques :

  • Investissez dans une gourde en inox, contre vos bouteilles en plastique ;
  • Remplacez les serviettes en papier par des serviettes en tissu. Même principe avec la vaisselle jetable : demandez à vos invités d’apporter leurs couverts et assiettes lavables et réutilisables ;
  • Achetez des chiffons en tissu plutôt que de l’essuie-tout ;
  • Pensez aux carrés en coton doux et lavables en contrepartie des disques à démaquiller ;
  • Investissez dans une coupe menstruelle ou dans des serviettes lavables pour remplacer les protections hygiéniques.

7. Faire son ménage avec des produits naturels

Quatre ingrédients suffisent pour rendre sa maison parfaitement propre : le bicarbonate de soude, le vinaigre blanc, le savon de Marseille et l’huile essentielle de citron. Veillez toutefois à choisir des produits sûrs (certains savons de Marseille portent l’appellation mais contiennent des produits indésirables : préférez donc les produits verts à base d’huile d’olive).

Lire aussi : Bicarbonate de soude : 37 utilisations qui vont vous laisser bouche bée

8. Se rendre en friperies et faire les vide-greniers

Acheter ses vêtements ou ses meubles d’occasion permet d’optimiser l’utilisation de ressources naturelles, ainsi que faire quelques économies. Pour cela, on chine dans les friperies privées et solidaires (Emmaüs entre autres), les vide-greniers, mais aussi sur le web. LeBonCoin bien sûr, mais aussi Vinted, Videdressing ou encore ParuVendu.

Source

Articles liés :

Comment manger bio sans se ruiner ?

Fruits et légumes : voici le tableau de saisonnalité à absolument connaître

6 bonnes raisons de vivre dans une maison à la campagne