in

Enceinte : faites de la natation pour soulager vos douleurs

© Petrenkod / iStock
Enceinte : faites de la natation pour soulager vos douleurs
noté 5 - 1 vote

L’eau adoucit les douleurs et soulage les tensions liées au poids du corps. Durant votre grossesse, n’hésitez pas à vous jeter à l’eau surtout si vous êtes sujette aux nausées et aux maux de dos. Certains centres nautiques proposent d’ailleurs des séances dédiées aux femmes enceintes. 

La natation est probablement le sport que les femmes enceintes pratiquent le plus. Elle est une activité physique sans danger, ce qui en fait un choix idéal même pour les femmes sédentaires et celles qui souffrent de diabète gestationnel.

La natation, le sport à privilégier pendant la grossesse

La piscine, pour la femme enceinte, se révèle être un moment de détente qui permet aussi de soulager des douleurs et d’atténuer le stress et les angoisses de la grossesse et de l’accouchement.

L’idéal reste les séances de natation comprises entre 45 minutes et 1 heure. Vous pouvez la pratiquer jusqu’à 2 à 3 fois par semaine. Ce moment est, on le rappelle, un temps de détente : inutile de jouer les compétitrices, vous devez faire des petites pauses régulièrement entre les divers exercices, car pratiquer un seul type de nage, comme la brasse par exemple, risque de créer des déséquilibres musculaires.

Pourquoi se jeter à l’eau ?

La natation en étant enceinte est tout à fait adaptée si vous souffrez en particulier :

  • D’œdème : de rétention d’eau et de sensation de jambes lourdes ;
  • De nausées ;
  • De diabète gestationnel ;
  • De douleurs au dos ;
  • De douleurs au bassin.

1. Nager renforce votre dos

Nager lorsqu’on est enceinte, renforce le dos et le haut du corps. Pensez à varier les nages. Attention, toutefois, au papillon qui peut entraîner une sollicitation trop importante au niveau des abdominaux.

2. La piscine efface les nausées

Il a été prouvé que faire quelques longueurs, notamment le matin, permettrait de combattre les phénomènes nauséeux. On ne sait pas exactement ce qui explique cela, mais de nombreuses femmes constatent que leurs vomissements s’atténuent après une séance de natation.

3. La natation prévient les sensations de jambes lourdes

La grossesse accentue la rétention d’eau et la sensation de jambes lourdes. L’eau, qui aide à vous sentir plus légère, rétablit en parallèle, la circulation sanguine.

4. Elle aide à stabiliser son poids

Outre l’alimentation équilibrée, pratiquer une activité physique permet de prendre moins de poids durant la grossesse. La piscine figure être une bonne alternative, car, en plus, elle fait travailler tous les muscles du corps.

Est-il possible de nager jusqu’à l’accouchement ?

La natation enceinte est l’un des sports les plus recommandé pendant les 9 mois de grossesse. Pendant les trois trimestres, vous pouvez pratiquer la natation. Cependant, restez sans cesse à l’écoute de votre corps en respectant l’intensité et le rythme conseillés pour les femmes enceintes.

grossesse natation sport
© _chupacabra_ /iStock

Voici un exemple de séance de natation spécial femme enceinte

Échauffement

Faites 100 m de brasse, puis 100 m de crawl. Respirez tous les 3 mouvements de bras. Terminez par 100 m de dos crawlé. Accordez-vous 5 secondes de repos tous les 25 m.

Corps de séance

Avec une planche dans les mains, nagez 50 m de jambes brasse, puis 50 m de jambes crawl (battement de jambes avec chevilles relâchées), et 50 m de jambes dos crawlé (planche tenue par les bras allongés, eux-mêmes positionnés derrière la tête).

Retour au calme sur 200 m en alternant lentement 25 m de brasse et 25 m de crawl.
Pensez à vous hydrater et à faire quelques étirements hors de l’eau.

Quand reprendre la natation après l’accouchement?

Il est possible de reprendre la natation en piscine privée 2 à 3 semaines après l’accouchement, mais pas en piscine publique. En effet, le col n’est pas encore complètement refermé, il y a risque d’infection.
Vous reprendrez la natation en piscine publique un mois après l’accouchement pour des petites séances de natation de 20 à 30 minutes, suivies d’une relaxation de 10 à 15 minutes dans l’eau.

Le chlore est-il dangereux pour le futur bébé ?

De nombreuses futures mamans suivent chaque année des cours de préparation à l’accouchement dans l’eau ou des séances d’aquagym prénatales. S’il est vrai que certaines donnent naissance à des bébés prématurés ou handicapés, aucun lien direct n’a été établi avec le chlore.

Toutefois, afin de limiter les risques, préférez des piscines de plein air, mieux ventilées que les piscines couvertes. Enfin, pour toute question, suivez les conseils de votre gynécologue.

Sources : Guide-piscine.fr et PasseportSanté

Articles liés :

Faut-il accoucher dans l’eau ?

Quel sport pouvez-vous pratiquer pendant la grossesse ?

10 signes qui montrent que vous ne buvez pas assez d’eau