in

Première consultation gynécologique : un moment important

© KatarzynaBialasiewicz / iStock
Première consultation gynécologique : un moment important
noté 5 - 1 vote

La première consultation gynécologique est souvent redoutée par les jeunes femmes. Les praticiens connaissent bien l’appréhension de leurs nouvelles patientes et font tout pour les mettre à l’aise. À quel âge faut-il consulter ? Devez-vous accompagner votre fille chez le médecin ? Notre article permettra de vous éclairer.

À quel âge doit-elle se rendre chez un gynécologue ?

La plupart du temps, la jeune fille consultera un gynécologue au moment où elle cherche un moyen de contraception qui lui convient (pilule, implant, stérilet…). Il n’y a donc pas d’âge “officiel”.
Il arrive qu’elle rencontre un médecin assez jeune pour soigner des règles trop douloureuses, des pertes blanches ou des saignements, par exemple.
Toutefois, les professionnels recommandent de consulter avant les premiers rapports sexuels. 

Depuis l’arrivée du vaccin contre le cancer du col de l’utérus, certains jeunes filles consultent un médecin pour bénéficier de cette injection (ou les parents les incitent à le faire). D’ailleurs, il est rudement conseillé de se faire vacciner avant les premières activités sexuelles (vers 14-15 ans dans la majorité des cas).

Doit-on accompagner sa fille ?

Elle peut choisir, ou non, d’être accompagnée par sa maman, une amie ou son chéri. Cependant, l’entretien se déroulera en tête-à-tête avec le médecin.

C’est également à elle de choisir par quel gynécologue elle souhaite être suivie (homme ou femme). Si elle ne veut pas être auscultée, elle peut demander un simple rendez-vous de conseils sur la contraception ou la sexualité en général.

sécheresse vaginale - ELLINE PHOTO - iStock
© Elline Photo / iStock

Comment se déroule cet entretien ?

La première visite chez le gynécologue se caractérise d’abord par une discussion. Le médecin propose en général de fixer un second rendez-vous pour la consultation gynécologique.

Pourtant, il a besoin de recueillir un certain nombre d’information pour conseiller au mieux l’adolescente sur sa contraception, notamment.

Et précisément, du côté de la consultation gynécologique ?

Il faut savoir que le cabinet médical est généralement composé de deux pièces : le bureau où se déroule l’entretien, et la salle d’examen. La table d’examen est un grand fauteuil muni d’étriers. Il suffit de s’asseoir tout au bord et de placer ses pieds dans les étriers.

Le médecin examine le vagin et le utérus grâce à un spéculum (petit appareil qui permet d’écarter les bords du vagin).
Tout au long de l’examen, le médecin expliquera ce qu’il fait, donnera des informations d’ordre anatomique et demandera régulièrement de l’informer s’il vous fait mal.

Ensuite, il effectuera un toucher vaginal en introduisant ses doigts (toujours gantés) dans le vagin, afin de vérifier qu’aucune anomalie n’est présente au niveau du col de l’utérus. Cet examen est rapide et sans douleur.
À noter : pour les jeunes filles qui craignent de perdre leur hymen au cours de cet examen, le praticien peut effectuer à la place, un toucher rectal qui lui donnera les mêmes renseignements.

Va-t-il contrôler d’autres parties du corps ?

Oui, le gynécologue palpe les seins de façon à contrôler qu’il n’y a pas de “boule” suspecte qui pourrait être le départ d’un cancer du sein, entre autres.

Enfin, il prendra la tension et procédera à une pesée.

Derniers conseils

  • Signaler au médecin que ce rendez-vous gynécologique est le premier ;
  • Mieux vaut prévoir le premier rendez-vous hors période de règles ;
  • Il est également possible de se tourner vers un centre de planning familial pour cette première consultation gynécologique ;
  • S’habiller simple et ample pour facilement se déshabiller ;
  • Poser toutes les questions sans craindre le tabou.

Source

Articles liés :

Vers qui se tourner pour parler de contraception à l’adolescence ?

Veuillez à ne jamais faire subir ces 6 choses à votre vagin

Sexologues, sexothérapeutes : qui consulter ?