in

Stérilet contraceptif : quels avantages et inconvénients ?

stérilet contraceptif Docteur Tamalou
© Flickr
Stérilet contraceptif : quels avantages et inconvénients ?
noté 5 - 2 votes

Deuxième moyen de contraception le plus utilisé en France, le stérilet talonne aujourd’hui la pilule. S’il était souvent conseillé aux femmes ayant déjà eu un enfant, il semble désormais séduire tous les âges et tous les profils. Quelles sont les informations à connaître avant d’en parler à son médecin ? Existe-t-il des risques ? Tour d’horizon.

Le stérilet, ou DIU (pour “dispositif intra-utérin”), est placé par un gynécologue dans l’utérus. Il se présente sous la forme d’un T.
L’une des extrémités contient un fil qui sort de l’orifice du col de l’utérus et dépasse légèrement dans le vagin. D’une longueur d’environ trois centimètres, il permet de contrôler la présence et le bon positionnement du stérilet. Le médecin peut également tirer dessus afin de le retirer au moment voulu.

Il existe deux types de stérilets contraceptifs :

  • Le stérilet en cuivre : le plus courant. Il permet de garder son cycle et donc d’avoir ses règles tous les mois. Il peut rester dans l’utérus jusqu’à 10 ans et coûte une trentaine d’euros.
  • Le stérilet hormonal : il est souvent proposé si le stérilet en cuivre ne convient pas. En diffusant de façon continue une faible quantité d’hormones (à l’image de l’implant contraceptif), il peut, chez certaines femmes, faire disparaître les règles. Sa durée de vie est un peu plus courte que le stérilet en cuivre (de 3 à 5 ans) et vaut 125 €.

Notez que ces deux dispositifs sont remboursés à hauteur de 65% par l’Assurance maladie, et de nombreuses mutuelles assurent le reste à charge.

stérilet contraceptif couple Docteur Tamalou
© Jurban / Pixabay

Les avantages du stérilet contraceptif

  • Il est économique et fiable : le stérilet possède une durée de vie extrêmement longue, contrairement à la pilule. De plus, il est efficace puisque, grâce à lui, terminées les contraintes d’horaires ou d’oublis.
  • Il assure un retour normal à la fertilité : le retrait est très simple et le retour à la fertilité très rapide (dans les trois jours).
  • Il ne présente aucun risque pour la santé : des études le démontrent, le stérilet contraceptif ne provoquent pas d’accidents cardiovasculaires (AVC) ou de cancers.

Les effets secondaires possibles

  • Il peut augmenter le flux des règles : certaines femmes remarquent que leurs règles sont davantage abondantes après la pose d’un stérilet contraceptif. Parfois, elles sont accompagnées de maux de ventre.
  • Il peut favoriser l’acné et/ou la prise de poids : en raison des hormones contenus dans le stérilet, une légère prise de poids ou une poussé temporaire d’acné peut se faire ressentir. Ces symptômes tendent à disparaître avec le temps.
  • Des patientes sentent les fils : les médecins y voient une bonne chose car ils recommandent, grâce aux fils, de contrôler régulièrement que le stérilet est toujours à sa place.

Attention, tout de même, il existe quelques contre-indications. Si vous avez une malformation de l’utérus, un cancer de l’utérus, ou si vous venez d’accoucher, le stérilet vous sera refusé.
Dans tous les cas, parlez-en avec votre gynécologue.

Sources : Le Figaro Santé, Onmeda, AuFéminin.com

Articles liés

Pourquoi le retrait n’est pas une méthode de contraception ?

Implant contraceptif : avantages, inconvénients et risques

Congé menstruel : la France en retard…