in

20 médecines douces ou alternatives et leurs bienfaits

© Pixabay

11) La massothérapie

La massothérapie vise à favoriser la détente musculaire et nerveuse, la circulation sanguine et lymphatique, l’assimilation et la digestion des aliments, l’élimination des toxines, le bon fonctionnement des organes vitaux et un état d’esprit détendu.

Elle se pratique essentiellement à l’aide des doigts des mains, mais elle peut aussi l’être avec les pieds, les coudes et même les genoux. Les massages peuvent être appliquées sur tout le corps ou sur une seule partie.

12) La musicothérapie

Littéralement, la musicothérapie désigne la thérapie par la musique, qui possède de nombreux bienfaits. Par exemple, la musique favorise la récupération du langage chez les victimes d‘accident vasculaire cérébral (AVC).

De même, il a été démontré que le rythme acquis en jouant du piano aide les patients à soulager les douleurs musculaires et articulaires. Mais la musique aurait aussi le pouvoir de renforcer les capacités d’attention et de concentration.

13) La naturopathie

La naturopathie a au moins 2500 ans. C’est une discipline médicale qui vise à stimuler les mécanismes naturels d’autoguérison du corps en activant et en renforçant ces mécanismes plutôt qu’en éliminant les symptômes ou en s’attaquant aux agents pathogènes. Parmi les outils de la naturopathie, on retrouve notamment la phytothérapie, la nutrition, l’homéopathie, l’aromathérapie, les manipulations physiques, les techniques de gestion du stress, etc.

14) La phytothérapie

Le mot phytothérapie provient du grec, il signifie soigner avec les plantes”. Il s’agit d’une pratique millénaire transmis et enrichie de générations en générations.

Le phytothérapeute s’intéresse aux effets de la plante sur l’individu pour le soigner, notamment en agissant sur ses symptômes à l’aide des principes actifs des plantes.

15) L’ostéopathie

L’ostéopathe utilise principalement ses mains ou ses coudes pour palper le corps et déceler les tensions ou les déséquilibres à l’origine de maux ou de maladies chez son patient, dans le but d’effectuer des manipulations pour rétablir l’équilibre du corps. L’ostéopathie peut soigner ou soulager tous types de maux ou de douleurs.

16) La réflexologie

La réflexologie a pour objectif d’enclencher le processus d’autoguérison du corps. Une pression soutenue est appliquée avec le bout des doigt sur des zones ou des points réflexes sur les pieds, les mains et les oreilles. En réflexologie comme en médecine traditionnelle chinoise, chaque point correspond à un organe ou à une fonction organique.

17) Le Reiki

Pendant une séance de Reiki, le praticien pose ses mains sur différentes parties du corps du patient ou, sans forcément entrer en contact physique car il peut également transmettre de l’énergie à distance dans un objectif de guérison. C’est la version chinoise du magnétisme.

18) La méditation

La plupart du temps, nous nous laissons emportés ou dominés par nos pensées ou nos sentiments. La méditation consiste à se concentrer sur la simplicité de son être et de la nature, le corps ou le mental ne doivent pas interférer. Méditer est un état naturel qui consiste à devenir un témoin, à observer simplement ses pensées, ses émotions et ses sensations physiques pour s’en libérer ou en prendre conscience et atteindre le bonheur et l’harmonie intérieure.

19) Le shiatsu

Le shiatsu est une technique de massothérapie originaire du Japon et qui a pour but d’activer le processus d’autoguérison du patient en utilisant le toucher pour ramener l’équilibre dans le corps.

Il vise à rétablir la circulation de l’énergie vitale en exerçant une pression plus ou moins forte avec les pouces et les doigts, ou avec les paumes, les poings, les coudes, les genoux, les pieds, sur des points précis qui régissent un organe ou une fonction spécifique.

20) La sophrologie

La sophrologie est une médecine alternative qui consiste à étudier la conscience humaine et à produire un ensemble de techniques et de méthodes pour soigner les maux du corps, notamment par la médiation.

Articles liés :

Kinésiologie : dans quels cas peut-elle être efficace ?

Shiatsu : déroulement d’une séance et bienfaits

Grossesse et vaccination : ce que vous devez savoir