in

Masturbation : 4 risques méconnus pour l’homme

Crédits :Julio Macias/ istock

Il existait une époque, pas si lointaine, où la masturbation était jugée malsaine et dangereuse pour la santé physique (elle rendrait sourd !) ou mentale. Depuis, les mentalités ont heureusement évolué, et il s’est avéré que la masturbation n’était pas mauvaise pour la santé, bien au contraire. En revanche, une masturbation excessive et trop fréquente peut amener parfois quelques petits désagréments…

Trop se masturber peut troubler votre érection

Lorsqu’un homme se masturbe de manière compulsive et excessive, il peut arriver qu’elle soit de plus en plus de difficultés à atteindre une érection rigide. Elle en aura également beaucoup moins.

Une masturbation régulière peut favoriser l’éjaculation précoce

En effet, cela peut arriver si un homme se masturbe fréquemment et de manière rapide (pas plus de quelques minutes). Le cerveau est lui aussi un organe sexuel qui, si l’on prend l’habitude de se masturber vite, va créer tout un schéma comportemental centré autour de cette rapidité. En somme, plus vite vous atteignez l’orgasme via la masturbation, plus vite vous éjaculerez lors d’un rapport sexuel avec votre partenaire.

Crédits: istock

Une masturbation trop longue risque à terme de déformer le pénis

Il ne s’agit pas là de fréquence mais bien de durée de la masturbation. Si elle dure plusieurs heures (et cela est également valable pour un rapport sexuel), les corps caverneux du pénis risquent d’être traumatisés. Leur cicatrisation sera alors plus importante, ce qui peut conduire à un épaississement de la verge voire à la maladie de Lapeyronie dans certains cas.

Plus vous vous masturbez, moins votre sperme sera de qualité sur le court terme

Il faut en moyenne trois jours à l’homme après une éjaculation pour retrouver sa moyenne de spermatozoïdes et donc sa qualité optimale. Dès lors, une masturbation quotidienne peut avoir pour conséquence un sperme plus clair, contenant moins de spermatozoïdes. De plus, plus l’homme est âgé, plus le phénomène sera accentué.