in

Sueurs nocturnes : les 5 causes principales de leur venue

sueurs nocturnes
© iStock
Sueurs nocturnes : les 5 causes principales de leur venue
noté 3.2 - 18 vote[s]
Si vous expérimentez des sueurs nocturnes de manière ponctuelle, ce n’est pas la peine de vous inquiéter. Toutefois, si celles-ci se prolongent dans la durée ou qu’elles deviennent régulières, il est recommandé de consulter un médecin pour un diagnostic complet.
Dans la majorité des cas, les sueurs nocturnes sont dues à une température trop élevée dans la chambre, au fait de dormir avec des vêtements trop épais ou avec des couvertures trop chaudes.
Mais dans certains cas, elles peuvent être le signe d’un problème de santé plus grave.

1) L’apnée du sommeil

Les personnes souffrant d’apnée du sommeil éprouvent des difficultés à bien dormir la nuit car leurs voies respiratoires ont tendance à se bloquer, en effet, leur respiration s’interrompt par épisodes et involontairement pendant la nuit. Vous pouvez reconnaître les signes de l’apnée du sommeil.

L’apnée du sommeil est un syndrome qui a pour effets secondaires de provoquer des sueurs nocturnes excessives, des ronflements, la fatigue accumulée, les maux de tête et/ou la mauvaise humeur causée par le manque de sommeil. Savez-vous que chanter fait partie de nos 6 exercices conseillés pour arrêter de ronfler naturellement ?

Si l’un de ces symptômes vous concerne en plus des excès de transpiration, mieux vaut consulter un médecin. Ainsi, si le diagnostic révèle une apnée obstructive, vous pouvez et devez la traiter avant qu’elle n’entraîne des problèmes majeurs pour votre santé (maladies cardiaques, diabète.)

En cas de besoin d’analyse poussée, vous serez placé(e) en observation pendant au moins une nuit afin de déterminer la meilleure méthode pour éliminer les symptômes de l’apnée du sommeil.

2) La période de la ménopause

Tout le monde le sait mais au cas où : la ménopause ne concerne que les femmes donc messieurs, soyez tranquilles !

L’âge moyen de l’arrivée de la ménopause en France est d’environ 51 ans, mais certaines femmes sont sujettes à des sueurs nocturnes de manière précoce, quelques années plus tôt voire pour quelques-unes, à partir de la trentaine.

La ménopause se concrétise par l’arrêt des menstruations et de la possibilité de faire un enfant. Cette période soumet la femme à une fluctuation de ses niveaux d’hormones qui augmentent et diminuent régulièrement, provoquant ainsi des altérations de votre température corporelle.

Si les symptômes sont trop gênants et vous empêchent notamment de bien dormir, consultez votre médecin, un naturopathe ou un aromathérapeute afin que l’un d’eux vous propose un traitement adapté pour les soulager.

Attention, si la ménopause ne concerne que les femmes, l’andropause, elle, ne concerne que les hommes. Malgré quelques variations, les effets sont souvent similaires, surtout en ce qui concerne les sueurs nocturnes et les bouffées de chaleur.

3) L’anxiété et le stress

Certaines personnes sont régulièrement anxieuses ou stressées tous les jours, pendant des périodes plus ou moins longues selon la difficulté des moments à affronter. Toutes ces émotions négatives peuvent se manifester par des sueurs nocturnes pendant le sommeil.

Pour commencer, vous pouvez consulter cet article qui vous aidera à mieux dormir grâce aux plantes : Top 10 des somnifères naturels.

D’autre part, il existe la solution de la thérapie psychologique, consistant à pour le spécialiste à vous apprendre à ajuster votre manière de penser, afin d’identifier et de transformer vos pensées négatives menant au stress et à l’anxiété en pensées et en actions positives.

Vous pouvez également essayer d’autres méthodes alternatives et naturelles comme l’acupuncture, l’hypnose, la relaxation, la méditation, le sport, manger plus sainement…

4) Une infection bactérienne ou virale

Les sueurs nocturnes peuvent être l’un des effets secondaires d’une grande variété de maladies causées par des infections bactériennes, des infections virales, ou certains types de cancers.

Seul votre médecin sera en mesure de donner un diagnostic précis et d’exclure toute complication majeure pour vous en vous faisant passer des examens.
Le traitement variera selon la maladie diagnostiquée même si en général, il s’agit d’antibiotiques.

5) L’hypoglycémie

L’hypoglycémie se caractérise par un faible taux de sucre dans le sang. Elle peut expliquer que les personnes diabétiques se réveillent souvent la nuit, à cause de sueurs nocturnes.

Toutefois, l’hypoglycémie provoque aussi chez les personnes diabétiques une transpiration excessive pendant la journée.

Soyez vigilants si les sueurs nocturnes se répètent fréquemment et si elles sont accompagnées d’autres symptômes, consultez un médecin.

Articles liés :

8 remèdes pour lutter contre les odeurs de la sueur

Paralysie du sommeil : causes, symptômes et solutions

Bouffées de chaleur chez l’homme : comment les atténuer naturellement ?


Avatar

Écrit par Coline Mionnet, rédactrice santé

Passionnée, entre autres, par les thèmes sciences, environnement et santé, je m'efforce de rechercher des sujets utiles et des sources sérieuses.
Après des études en droit de l'environnement et en tourisme, j'ai finalement choisi la presse, qui satisfait davantage ma curiosité.