in

Retard fréquent des règles : 6 causes possibles

© iStock

Les règles ou menstruations irrégulières peuvent avoir différents facteurs pour origine. Voici 6 causes possibles qui peuvent expliquer pourquoi vos règles sont souvent ou toujours en retard, en l’absence de grossesse. Évidemment, mieux vaut consulter un spécialiste pour obtenir un diagnostic précis et réagir.

1) Un problème de thyroïde

Les problèmes liés à la glande thyroïde, qui sécrète des hormones essentielles, sont à l’origine de 15% des cas d’aménorrhées ou de règles irrégulières.

La thyroïde est l’un des organes les plus importants de notre corps car elle agit sur le métabolisme et sur l’activité sexuelle.

2) L’arrêt de la pilule

La pilule contraceptive est conçue contrôler la grossesse. Elle contient des niveaux d’œstrogènes élevés, que le corps interprète comme une grossesse, ce qui évite la fécondation. Après 21 jours de prise, on arrête de prendre la pilule pendant une semaine, pendant laquelle les règles arrivent.

Mais si l’on arrête la pilule un moment ou si l’on décide de ne plus du tout la prendre, les menstruations vont devenir alors irrégulières voire absentes à cause des changements hormonaux que l’arrêt implique.

Environ 29% des femmes qui arrêtent la pilule peuvent expérimenter une période d’absence de règles durant jusqu’à trois mois.

3) La pratique intensive d’un sport

La pratique intensive d’un sport peut avoir une influence sur les glandes surrénales, thyroïdiennes et pituitaires, et entraîner une irrégularité dans les règles.

Par exemple, les marathons ou les compétitions sportives peuvent avoir un effet sur les règles et les retarder d’un ou deux mois.  81% des femmes culturistes constatent une absence de règles à un moment de leur vie.

4) Les déséquilibres hormonaux

Les déséquilibres hormonaux sont provoqués par des affections ou des maladies tels que le Syndrome de l’Ovaire Polykystique (SOP), qui peuvent altérer le cycle menstruel.

Ce syndrome modifie les taux d’hormones sexuelles, dont les œstrogènes, la progestérone et la testostérone, causant un changement dans le cycle des règles. D’autres symptômes peuvent également apparaître, tels que la pousse rapide du duvet, l’acné ou la prise soudaine de poids.

Enfin, la ménopause prématurée, qui se produit avant 40 ans, peuvent également être à l’origine d’une irrégularité des menstruations, parfois accompagnée :

  • d’une sécheresse vaginale
  • de sueurs nocturnes
  • de changements d’humeurs.

5) Des allergies alimentaires

Certaines intolérances ou allergies alimentaires peuvent causer des irrégularités dans le cycle menstruel en compromettant l’activité des glandes surrénales, en augmentant notamment le stress et en déséquilibrant les hormones sexuelles.

6) Des carences nutritionnelles

Si vous souffrez de carences nutritionnelles (fer, magnésium, vitamines, fibres, acides gras…), votre régime alimentaire peut alors altérer le fonctionnement de la glande thyroïdienne et surrénale.

Adoptez une alimentation riche en antioxydants, en vitamines, en minéraux et en probiotiques afin de réduire vos niveaux de cortisol et éviter l’hypothyroïdie et la fatigue surrénale.

Les niveaux élevés de cortisol augmentent le stress, inhibent l’activité d’hormones essentielles, comme celles liées à l’activité sexuelle.

Consultez un médecin pour surveiller vote activité hormonale en cas de problème persistant.

Articles liés :

Quels remèdes naturels pour soulager des règles abondantes ?

Étude sur l’orgasme féminin : 3 règles d’or à suivre !

10 remèdes naturels contre les règles douloureuses