in

Seniors : avoir un chien aiderait à vivre plus longtemps

© MabelAmber / Pixabay
Seniors : avoir un chien aiderait à vivre plus longtemps
noté 2 - 1 vote[s]

À l’occasion des grandes portes ouvertes de la SPA (société protectrice des animaux) les 18 et 19 mai, l’association de protection animalière et la Fédération française de cardiologie s’associent. Pourquoi ? Pour promouvoir la lutte contre la sédentarité chez les personnes âgées. Pour se faire, les deux associations œuvrent pour que les personnes de plus de 60 ans adoptent un chien.

Les risques de l’isolation

En France l’on estime à environ 900 000  les personnes de plus 60 ans qui vivent isolés. Un nombre effroyable quand on sait que ces personnes ne voient ni leurs familles ni leurs amis.  Cette solitude trouve souvent son origine dans la perte du conjoint, le départ des enfants du domicile, la distance géographique, la perte de l’emploi et de sa routine. À cela s’ajoutent également toutes les problématiques de changement physique de ces personnes, la perte d’autonomie, les problèmes de santé (vue, audition et mouvement).

chien à la maison
© Unsplash / Evieanna Santiago

C’est au final ce grand nombre de modifications de la vie habituelle qui provoque l’isolation de ces seniors. Le repli sur eux-mêmes. Malheureusement, la solitude et le sentiment de solitude ont très souvent des répercussions négatives. Sédentarité, consommation d’alcool et de tabac sont souvent concomitant avec l’anxiété et la dépression chez les personnes âgées.

Un chien pour un cœur en pleine forme

La sédentarité et les répercutions de la solitude sur l’organisme ont tendance à augmenter les risques de maladies cardiovasculaires des personnes âgées. C’est pourquoi les deux associations citées plus haut se sont jointes pour travailler ensemble.

Avec l’adoption d’un chien, plus d’excuse valable pour rester chez soi et se laisser dépérir ! La présence d’un chien ne va pas, du jour au lendemain, soigner tous les maux. Cela dit, ces amis à quatre pattes rompent un tant soit peu la solitude dans laquelle peuvent vite être plongés les plus de 60 ans.

chien Vizslafotozas / Pixabay
© Vizslafotozas / Pixabay

Comme le rappel Santémagazine, avoir un « chien incite à sortir régulièrement de chez soi et à bouger davantage. Une étude publiée en 2017 a même démontré que vivre avec un animal de compagnie réduit de 36 % le risque de maladie cardiovasculaire». Cette diminution du risque de maladie est notamment due à l’activité physique des seniors. Cela dit, elle met également en avant l’impacte du psychisme sur le corps : le cœur est rempli d’amour, alors il tombe moins malade.

Articles liés :

Rire est bon pour la santé, c’est prouvé !

10 bienfaits de la présence d’un chien à la maison

4 façons d’aider les personnes âgées à retrouver leur indépendance