in

Sexe : 6 positions sexuelles à absolument éviter au début de l’acte !

Crédits :LanaStock/ istock

Vous êtes dans les premiers instants de l’acte sexuel, votre désir et celui de votre partenaire sont à leur comble, prêts à s’entrechoquer dans un élan passionné. Oui… Mais encore faut-il bien choisir sa position ! Car certaines sont peu recommandées pour commencer les festivités...

La position de l’Andromaque

Une position bien connue de tous et facile à réaliser, la position de l’Andromaque n’est pourtant pas sans risque ! Contrairement à ce que l’on pourrait penser, il s’agit de la position sexuelle regroupant le plus d’accidents selon une étude brésilienne. En effet, un  coup de reins trop prononcé de la part de monsieur et c’est le pliage de la verge est assuré ! Un minimum de synchronisation est donc requis. Voilà pourquoi il vaut mieux éviter de la pratiquer d’emblée !

L’enclume

Plus rare, la position de l’enclume est également un peu plus difficile à mettre en place car plus inconfortable pour la partenaire. La femme doit en effet positionner ses deux jambes en appui sur les épaules de son partenaire. La pénétration sera donc plus profonde et les mouvements de la femme seront limités. La position requiert de la souplesse pour la femme et la pénétration, très profonde, peut faire mal. À ne pas faire si l’excitation n’est pas à son comble !

La levrette

mains-lit-sexe
Crédits :Thiago Santos/ istock

La levrette occasionne également son lot d’accidents, pour l’homme comme pour la femme ! Ainsi, 30 % de toutes les blessures lors d’un rapport surviennent à cause de la levrette : gonflement des parties intimes, fissures, souffrance génitale…). De plus, certaines femmes et certains hommes peuvent trouver cette position dérangeante au début de l’acte, car l’on ne peut pas voir le visage de l’autre.

L’union du loup

Cette position se pratique debout. La femme est penchée vers l’avant et l’homme lui agrippe la taille. En abaissant plus ou moins le buste, la femme peut ainsi changer l’angle de pénétration. Outre les éventuelles douleurs qui peuvent arriver, des problèmes logistiques peuvent se poser. En effet, si votre différence de taille est trop marquée il vous faudra un petit temps d’adaptation pour trouver le bon angle de pénétration. À éviter si vous brûlez de désir l’un pour l’autre !

La posture de l’éléphant

Semblable à la levrette, la posture de l’éléphant se pratique couché l’un sur l’autre. La femme est sur le ventre tandis que l’homme, allongé sur elle, la pénètre. Les mêmes problèmes que pour la levrette se posent, sauf qu’en plus vous vous retrouvez avec le poids de votre partenaire sur le dos !