in

Sexe : 7 formes de pénis

Crédits : IStock / Bowonpat Sakaew

Tout le monde sait qu’il existe des formes de pénis différentes. Que ce soit par expérience pour les femmes ou par comparaison pour les hommes, les sexes sont presque tous différents. Après l’étude de nombreux pénis, une classification a pu être établie en regroupant les différentes formes trouvables dans le monde entier. Découvrez les sept formes de pénis.

Le crayon

Visualisez un crayon. Il s’agit d’un objet tout en longueur et en finesse. Les sexes adoptant cette forme ont donc une taille relativement grande, mais ne sont pas très larges.

Le poivron

Vous voyez ce à quoi ressemble un poivron ? Imaginez maintenant un sexe d’homme qui aurait plus ou moins cette forme, en enlevant bien sûr la tige et le capuchon vert. Les sexes adoptant cette forme sont donc bien moins grands que les sexes en forme de crayon, mais bien plus épais.

sweet pepper, paprika, isolated on white background, clipping path, full depth of field
Crédits : IStock /Andrey Elkin

La saucisse

Ce terme prête à rire, mais il s’agit bien là d’une typologie de forme de pénis. C’est un sexe ni trop long, ni trop court, ni trop épais, ni trop fin. Ce serait l’une des formes les plus communes.

Le concombre

Les pénis ressemblants à des concombres sont bien plus épais que les « saucisses » ou les « crayons ». Ils sont par contre moins épais que les « poivrons ». Ces sexes sont aussi plus longs que les « saucisses » ou les « poivrons ». Ils se rapprochent donc plus du crayon en termes de longueur.

scene beautiful ripe fresh cucumber as element meal
Crédits : IStock / BurAnd

La banane

Ce type de pénis est nommé ainsi par rapport à sa forme recourbée, comme une banane. La courbe peut être à droite comme à gauche et permet aux femmes d’atteindre plus facilement l’orgasme. Toutefois, si la courbe est trop prononcée, il peut s’agir d’un dysfonctionnement. N’hésitez alors pas à consulter un médecin.

Le champignon

Les pénis ressemblants à un champignon ont la caractéristique propre d’être plus fins à la base et de s’élargir au niveau du gland. Il s’agit d’une forme de pénis plutôt commune.

Eight edible Portabello mushrooms, a fresh vegetable food in a row, isolated on a white background.
Crédits : IStock / YinYang

Le cornet de glace

Imaginez un cornet de glace, retournez-le et vous obtiendrez la forme de pénis correspondant à ce terme. C’est l’exact opposé du champignon, la base est très épaisse et le haut du pénis, dont le gland, est bien plus fin. Cette forme de pénis n’est pas très répandue.

 

À savoir : on parle ici de formes de pénis correspondant à des tailles, que ce soit en longueur ou en largeur. La norme n’existe pas, chaque sexe étant différent. Toutefois, une étude londonienne dévoile la taille considérée comme « normale ». La longueur d’un pénis au repos serait de 9,16 cm et sa circonférence serait de 9,36 cm. En érection, la longueur passerait à 13,12 cm et la circonférence à 11,66 cm. Les conclusions montrent que seuls 2,28 % de la population seraient soit en dessous de ces mesures soit au-dessus.

Sources :