in

Anorgasmie : un trouble sexuel peu connu

© Pixabay

Vous avez certainement déjà entendu parler des troubles érectiles ou de l’éjaculation précoce. Il existe trouble sexuel beaucoup moins connu, qui touche à la fois les femmes et les hommes. Il s’agit de l’anorgasmie : l’impossibilité d’atteindre l’orgasme. 

Qu’est-ce que l’anorgasmie ?

Il s’agit d’une absence d’éjaculation pendant les rapports sexuels pour l’homme, et d’une impossibilité d’atteindre l’orgasme pour les deux sexes. Les hommes sont pourtant capables d’avoir une érection, mais ne peuvent pas jouir pendant un rapport, alors qu’ils le peuvent pendant la masturbation. il existe deux sortes d’anorgasmie :

  • L’anorgasmie primaire : elle commence dès le début de la vie sexuelle
  • L’anorgasmie secondaire : l’orgasme était auparavant possible, et le trouble est apparu après une certaine période
sexuel-medecin
Crédits :Business/ istock

Quelles en sont les causes ?

Comprendre la cause de cette impossibilité d’atteindre l’orgasme et un premier pas vers la résolution de ce trouble. Il existe plusieurs raisons potentielles.

Lorsque l’anorgasmie est primaire par exemple, elle peut être liée à une éducation répressive visant à culpabiliser le plaisir sexuel.

Si elle est ponctuelle, cela peut vouloir dire que vous traversez une période de stress ou d’angoisse plus ou moins intense. Un blocage psychologique est aussi possible si vous ressentez une pression de la performance ou celle de jouir justement. Parfois, le blocage provient d’un besoin d’être constamment en contrôle, de ne pas lâcher prise.

L’âge est également un facteur de l’anorgasmie. Après 70 ans, les cas augmentent.

L’anorgasmie peut être la conséquence d’une maladie. Le diabète, la sclérose en plaques en sont des exemples. Cela peut être aussi le cas pour un traumatisme de la moelle épinière ou suite à une intervention chirurgicale. Enfin, certains médicaments bloquent l’accès à l’orgasme, comme les antidépresseurs et certains alpha bloquants.

Peut-elle être traitée ?

Il n’existe malheureusement pas de médicament miracle permettant de déclencher artificiellement un orgasme. En revanche, des solutions peuvent exister au niveau psychologique. Ainsi, il est recommandé d’en parler à son médecin généraliste, son gynécologue ou bien à un sexologue.