in

Aphtes buccaux : causes, symptômes et traitements

© Pfiffner Pascal / Wikimedia
Aphtes buccaux : causes, symptômes et traitements
noté 3 - 2 vote[s]

Les aphtes sont les ulcérations buccales les plus fréquentes, 10% de la population mondiale serait touché. Ils se présentent sous forme d’inflammations rougeâtres sur la partie intérieure de la bouche : les joues, la langue, les lèvres. Lorsque cette ulcération est répétitive, on peut parler d’aphtose. Quels sont les causes, les symptômes et les traitements naturels de ces ulcérations ?

Pourquoi apparaissent les aphtes ?

Les aphtoses ne sont pas infectieuses, et ne peuvent donc pas être transmises par contamination comme une maladie sexuellement transmissible ou un virus. Certains facteurs sont pourtant à noter, car ils favoriseraient l’apparition des aphtes. Les connaître permet de s’en protéger :

  • Les prothèses dentaires ajustées de façon inadaptée, le brossage de dents trop énergique ou encore les tics de mordillement des joues peuvent être à l’origine d’aphtes buccaux.
  • Les carences en vitamines B12, en zinc, en acide folique ou en fer peuvent provoquer l’apparition d’aphtoses.
  • Certains aliments peuvent être en cause : café, chocolat, œufs, noix, fromages, aliments acides, ou encore certains agents de conservation. Il faut reconnaître ses sensibilités et intolérances alimentaires pour éviter l’apparition des aphtes.
  • La bactérie Helicobacter pylori, notamment responsable d’ulcères stomacaux et intestinaux, est également responsable de certaines aphtoses.
  • Certains traitements médicamenteux, demandez conseil à votre médecin.
  • Les aphtes peuvent survenir durant un sevrage tabagique.
  • La fatigue physique et psychique, le stress, l’anxiété.
chocolat femme aliments aphrodisiques
© Pixabay

Les aphtes peuvent donc avoir de multiples causes et origines. Afin de déterminer l’origine de ces ulcérations buccales, le médecin devra passer en revue ces nombreux éléments.

Il existe une possibilité pour que les aphtoses aient une origine héréditaire. En effet, le fait d’avoir un parent souffrant d’aphtes à répétition augmente le risque d’en avoir aussi. De plus, certaines recherches vont dans le sens d’une explication d’origine génétique. Les patients qui souffrent de crises d’aphtes récidivantes présenteraient une modification dans la transmission de l’information de certaines substances (les interleukines).

Comment reconnaître un aphte ?

Les aphtes sont des plaies rondes ou ovales qui peuvent nécessiter jusqu’à 3 semaines de guérison, mais qui ne laissent pas de cicatrices. Leurs douleurs s’estompent cependant au bout de 2 à 5 jours. Ces ulcérations se caractérisent par :

  • Des douleurs de contact et de mastication ;
  • Un fond jaunâtre ou grisâtre ;
  • Un halo rouge vif entourant la plaie.

En cas de crises d’aphtes à répétition, il est important de consulter un médecin. En effet, les aphtoses peuvent s’apparenter aux ulcères qui accompagnent certaines maladies comme la maladie de Crohn, ou des maladies cœliaques. Les déficiences immunitaires peuvent aussi s’accompagner d’ulcères ressemblant à des aphtes.

À lire aussi : Quelles sont les causes, les symptômes et les traitements de la maladie de Crohn ?

prendre soin de sa bouche
© Unsplash /Richard Jaimes

Quels sont les traitements naturels ?

Plusieurs remèdes naturels existent pour traiter les aphtes. Cela dit, veillez à consulter un médecin ou un professionnel en cas de récidive.

Bain de bouche au bicarbonate de soude

Les bains de bouche sont utiles pour empêcher la prolifération de mauvaises bactéries. Pour utiliser une méthode plus naturelle que celles proposées par les grandes marques, vous pouvez opter pour le bicarbonate de soude.

Diluez une cuillère à café dans un verre d’eau tiède et faites un bain de bouche de 30 secondes, sans avaler, puis rincer, vous. Vous pouvez renouveler l’opération une fois par jour.

Le thé noir

Le thé noir possède de nombreuses vertus. Une fois consommé, placez le sachet humide sur votre aphte et laissez agir le tanin quelques minutes. Cette méthode permet de calmer la douleur, tout en soignant l’ulcération.

Les huiles essentielles de Tea tree et de Laurier noble

Avant d’utiliser une huile essentielle, vérifiez que celle-ci ne présente pas de contre-indication.

Sur un coton-tige, versez une goutte d’huile essentielle de Tea tree et tamponnez l’aphte.
Vous pouvez également verser une goutte d’huile essentielle de Laurier noble au creux de votre main accompagné d’huile d’olive. Avec votre doigt, venez appliquer le mélange sur l’aphte.

Source

Articles liés :

Soigner un aphte : 10 remèdes naturels

Causes, symptômes et traitement du syndrome de Gougerot-Sjögren

Hygiène bucco-dentaire : comment prendre soin de sa langue ?