in

Comment réussir un cunnilingus en 11 leçons

Crédits :sirawit99/ istock

Soyez attentif aux signaux que votre partenaire vous envoie

Le moindre geste, le plus petit soubresaut, le plus léger des gémissements vous indique si vous êtes sur la bonne voie. Soyez attentif à tous ces signaux, et lorsque vous les avez repérés, concentrez-vous sur le rythme, vous y êtes !

Une autre position pour le cunnilingus

La personne recevant le cunnilingus s’assoit ou s’allonge au bord du lit, tandis qu’elle laisse sa partenaire se charger de tout.

mains-lit-sexe
Crédits :Thiago Santos/ istock

La communication, c’est important

Si vous n’aimez pas ou sentez que votre partenaire n’aime pas quelque chose, parlez-en. Si vous êtes en confiance, vous pouvez directement lui demander ce qu’elle préfère.

Rien ne sert de se précipiter…

On ne le dira jamais assez, mais il vous faut savoir prendre votre temps pour faire monter le plaisir à l’aide de caresses, de baisers. Attardez-vous sur les cuisses, les hanches, les fesses, pour faire monter la pression petit à petit.

… Mais ne lâchez rien.

En revanche, quand vous sentez que le plaisir chez votre partenaire est passé à un stade supérieur, ne vous relâchez surtout pas ! Gardez le même rythme jusqu’à ce que votre partenaire atteigne le paroxysme du plaisir.