in

Consommation de viande : les Français changent leurs habitudes

Viande-Pixabay
©️ Free-Photos / Pixabay
Consommation de viande : les Français changent leurs habitudes
noté 4.5 - 2 votes

Les Français sont de gros consommateurs de viande, mais cette tendance tend à décroître. Une étude du Centre de recherche pour l’étude et l’observation des conditions de vie (Crédoc) a montré, au travers d’études, qu’une baisse de consommation de 12% avait lieu en France depuis dix ans. Une prise de conscience environnementale et une hausse des prix sont responsables de ces changements d’habitudes alimentaires.

Une prise de conscience alimentaire et écologique

En dix ans, la consommation de viande en France a baissé de 12%. En cause : un changement de mentalités et de modes de vieAujourd’hui, les Français choisissent en priorité des viandes traçables et respectueuses, autant de l’environnement que du bien-être de l’animal. Le prix est aussi une raison à cette baisse de consommation : en effet, les produits – comme la viande de bœuf – semblent avoir subi une hausse importante de tarifs ces dernières années.

De plus, on remarque que les Français se tournent davantage vers des produits préparés, voire vers des aliments transformés, plus rapides à cuisiner et à manger. Et ce, au détriment des produits frais. D’ailleurs, la part des produits préparés à base de viande et passée de 25% à 30% entre 2007 et 2016.

Un marqueur de différence sociale

Les Français des classes sociales les plus favorisées, demeurent plus préoccupés par des questions d’éthiques et de développement durable. Plus d’un tiers des cadres français déclarent avoir limité leur consommation de viande en 2018. Cette évolution est désormais appelée “flexitarisme”.

Les classes moins aisées quant à elles, achètent peu de fruits ou de légumes. Elles consomment, à l’inverse, beaucoup de produits préparés et ne mangent pas bio.

Lire aussi : Voici en 6 points pourquoi vous devriez manger bio

flexitarien alimentation sans viande
© Monkey Business Images / iStock

La viande sous toutes ses formes et pour tous les âges

Selon l’enquête du CCAF 2016, les 18-24 ans seraient les plus gros consommateurs de viandes transformées. 42% des produits carnés ingérés en une semaine sont présents dans des plats préparés, des pizzas, des sandwichs, etc. Seuls 23 % des produits consommés par les 55-64 ans, contiennent des viandes transformées. Ceux-ci restent cependant les plus gros consommateurs de produits de boucherie.

Par ailleurs, les 15-34 ans suivent, pour la plupart, un régime alimentaire basé sur une consommation de produits rapides et salés : sandwichs, pizzas, chips, sodas.
Les 35-54 ans, eux, aiment les compotes, les soupes, les produits ultra-frais ou les fruits secs.
Enfin, les 55 ans et plus, sont consommateurs de boissons alcoolisées, de légumes secs, de charcuteries et de fromages. Ils auront toutefois un attrait important pour les produits bruts, bouchées, avec une haute teneur en matière grasse. Beaucoup de condiments, mais également des fruits, des légumes et du poisson.

Source : Crédoc

Articles liés :

Ces 8 comportements alimentaires sont mauvais pour la santé

Viande bio : quels labels choisir ?

Manger de la viande rouge : quels risques pour la santé ?