in

Sexualité au masculin : qu’est-ce que la balanite ?

© iStock
Sexualité au masculin : qu’est-ce que la balanite ?
noté 4.5 - 2 votes

La balanite est une inflammation fréquente du gland, situé sur l’extrémité de la verge, et qui touche les hommes et les garçons non circoncis. Généralement, la balanite apparaît même en l’absence de relations sexuelles, elle n’est donc pas classée dans la catégorie des IST (infection sexuellement transmise). Comment se manifeste-t-elle ?

La balanite n’est pas grave pour la santé si elle est traitée en temps et en heure mais elle peut être gênante au quotidien.

Quels sont les symptômes de la balanite ?

Si vous êtes concerné par l’un ou ou plusieurs de ces symptômes, consultez votre médecin :

  • rougeurs ou petites taches rouges sur le gland et le prépuce
  • ulcérations de forme circulaire
  • gonflement ou œdème du gland
  • odeur inhabituelle, désagréable
  • écoulement au niveau de l’orifice de l’urètre.

Parfois, la personne qui en souffre ressent également des démangeaisons, un inconfort ou des douleurs au niveau du gland. Dans la plupart des cas, la balanite rend les relations sexuelles inconfortables. Plus rarement, la personne atteinte peut éprouver des difficultés à uriner. Si le prépuce, la peau qui recouvre le gland, est aussi enflammé, on parle de balano-posthite.

Quels sont les causes provoquant la balanite ?

Différents facteurs déclencheurs peuvent être à l’origine de l’apparition d’une balanite :

  • une infection par une bactérie, un champignon, un parasite ou un virus,
  • une irritation suite à une réaction chimique (au savon) ou physique (par frottement)
  • une maladie de la peau comme l’eczéma ou le psoriasis.

Les infections à champignons et les irritations chimiques sont les causes les plus fréquentes de développement d’une balanite.

Certaines maladies comme le diabète ou la présence d’un phimosis (rétrécissement de la peau du prépuce), augmentent également le risque de survenue d’une balanite. La prise d’antibiotiques, chez les enfants, peut être un autre facteur de risque.

Comment traiter la balanite ?

Lorsque la cause de l’apparition de la balanite aura été trouvée, votre médecin pourra vous prescrire un traitement précoce et adapté.

Ainsi, vous devrez probablement faire des bains spécifiques appliquer une ou plusieurs crème(s) désinfectante(s) avec ou sans cortisone. Parfois, un traitement complémentaire médicamenteux est nécessaire, comme des médicaments antifongiques contre les champignons, des antibiotiques contre les bactéries, ou des antiparasitaires.

Lorsque la balanite est d’origine physique ou due à une irritation, il faut stopper l’exposition au produit irritant ou le comportement irritant. En cas de phimosis, une circoncision (opération consistant à retirer la peau du prépuce) pourra être proposée.

Grossesse faire l'amour tomber enceinte
© iStock

Comment éviter la balanite ?

La prévention des balanites repose sur différents facteurs :

  • une bonne hygiène locale (rétraction du prépuce pendant le nettoyage),
  • utiliser des produits avec un pH neutre surtout pour nettoyer le prépuce et le gland,
  • consultez l’urologue en cas de problèmes pour uriner ;
  • consultez un médecin si un écoulement urétral est présent, ainsi que votre partenaire sexuel si une maladie sexuellement transmissible est diagnostiquée.