in

Pénis : 7 problèmes inquiétants qui peuvent arriver

© iStock

Pénis courbé ou bleu, démangeaisons, douleurs… Les problèmes concernant le pénis peuvent être variés et parfois graves, c’est pourquoi il faut apprendre à reconnaître le signes inquiétants. Voici 7 problèmes que vous devriez surveiller.

1) Le pénis courbé

1 homme sur 9 aurait un pénis courbé. Cette courbure peut provoquer des douleurs pour l’homme comme pour la femme pendant les rapports.

Il existe deux causes expliquant le pénis courbé :

  • une courbure génitale : elle est présente dès la naissance, la courbure s’aggrave avec la puberté. Le problème se règle avec une opération chirurgicale.
  • la maladie de Lapeyronie : au fil du temps, le pénis peut subir des micro fractures qui cicatrisent mal et entraînent des courbures à leur niveau. Les moins de 30 ans sont les plus exposé à ce risque. Consultez un urologue qui vous prescrira des médicaments, des injections ou recommandera une opération chirurgicale.

2) L’érection douloureuse

Il existe deux types d’érections douloureuses :

  • L’érection douloureuse causée par des médicaments ou des drogues : on l’appelle aussi priapisme. Il s’agit d’une érection phamacologiquement prolongée qui peut être douloureuse. En général, le patient a pris des substances pour améliorer son érection ou tenir plus longtemps comme du Viagra® ou de la cocaïne. Consultez un spécialiste.
  • L’érection douloureuse naturelle, qui consiste souvent en une érection douloureuse au réveil. Elle est due la plupart du temps à une érection qui a duré longtemps pendant votre sommeil. Ce genre d’érection douloureuse est alors normale, voire signe de bonne santé !

3) Les testicules gonflés

Si le gonflement des testicules n’est pas douloureux, il peut s’agir d’une hydrocèle. Une poche remplie de liquide autour d’un testicule donne cet aspect gonflé. Il faut consulter un urologue afin d’analyser le liquide présent dans la poche et bénéficier d’un traitement adapté.

Si le gonflement est douloureux, il peut s’agir d’une crampe provoquée par :

  • un traumatisme
  • ou une infection si le patient a de la fièvre.

Consultez un médecin.

4) La rupture du frein

La rupture du frein du prépuce est soudaine et très douloureuse, mais c’est un accident sexuel courant et bénin s’il est soigné en urgence.

Le prépuce est la peau qui recouvre le gland à l’extrémité du pénis. Les deux sont reliés par un autre bout de peau : le frein. Pendant l’érection, le gland se décalotte et le frein se tend. Mais pendant un rapport sexuel, s’il est trop court, il peut se déchirer et saigner.

Pour arrêter les saignements, comprimez la zone au moins 10 minutes avec une compresse propre et appelez les urgences ou un spécialiste pour planifier une opération chirurgicale appelée “plastie du frein”. La sexualité pourra revenir les à la normale après une vingtaine de jours sans rapports.

5) Le pénis bleu, un problème qui peut être grave

L’apparition d’un bleu sur le pénis ou son bleuissement complet est généralement le signe d’une fracture du pénis survenue pendant l’acte sexuel. Un faux mouvement peut suffire.

S’il s’agit d’un hématome simple sur la verge sans douleur, appliquez un glaçon sur la zone et l’hématome devrait disparaître plus tard.

S’il s’agit d’une fracture du pénis, les corps caverneux du pénis sont touchés, la douleur est vive et le pénis devient bleu ou violet. Partez immédiatement pour les urgences les plus proches, vous devrez subir une opération chirurgicale.

Une fracture du pénis peut entraîner des séquelles graves telles que l’impuissance ou une cassure de l’urètre, ce qui peut gêner l’action d’uriner.

6) Des démangeaisons intenses

Si la zone du gland gratte, pique, ou brûle, vous devriez remarquez des dépôts blanchâtres.

Généralement, ces démangeaisons sont causées par un champignon appelé “Candida Albicans” et qui peut s’étendre.

Pas de panique, vous pouvez les faire disparaître ! Consultez un médecin dermatologue qui vous prescrira une crème antifongique.

7) Des douleurs pendant l’acte sexuel

Si vous ressentez des brûlures, des picotements ou des douleurs pendant un rapport sexuels, il peut s’agir d’une ou de plusieurs causes :

  • Un manque de lubrification : si le vagin n’est pas assez lubrifié avant l’acte sexuel, la peau du gland peut en souffrir et être irritée, d’où les brûlures.
  • Des MST, maladies sexuellement transmissibles : en cas de mycoses sur la verge, des plaques rouges apparaissent et provoquent des picotements, des brûlures et des démangeaisons. Consultez un gynécologue avec votre partenaire, qui est probablement infectée également puisque les MST sont, comme leur nom l’indique, transmissibles par simple contact des muqueuses ou du sang.
  • La maladie de Lapeyronie : elle touche 9% de la population masculine. Elle se manifeste par une courbure de la verge, due à des traumatismes provoqués au cours de rapports sexuels. Etant donné qu’elle provoque souvent des douleurs pendant l’acte sexuel, consultez au plus vite un spécialiste qui vous prescrira un traitement efficace.

Articles liés :

Quelle est la taille moyenne et la longueur idéale du pénis ?

Micropénis : à partir de quelle taille ? Quels traitements ?

3 plantes pour améliorer la qualité du sperme

Troubles de l’érection : les solutions