in

Sexualité : les meilleures positions lorsque l’on a mal au dos

Crédits :xalanx/ istock

En France, 4 personnes sur 5 souffrent au moins une fois dans leur vie de maux de dos. Lorsqu’elle devient chronique, on parle alors de lombalgie. Faire l’amour peut dès lors représenter une tâche ardue ! Alors évidemment des chercheurs canadiens se sont penchés sur le sujet… Après un intense épluchage du Kamasutra, voici les positions sexuelles à pratiquer qui en sont ressorties.

Faire l’amour soulage le dos

On ne le répétera jamais assez, mais faire l’amour est bon pour la santé ! Cela vaut aussi pour le mal de dos. Lors d’une activité sexuelle, et surtout au moment de l’orgasme, le corps sécrète des hormones comme l’ocytocine et l’endorphine. Une fois diffusées dans le cerveau, elles vont entraîner une sensation d’apaisement et de relâchement musculaire.

Alors, faites l’amour, mais prenez bien vos précautions !

sexe fellation couple Docteur Tamalou iStock
© nd3000 / iStock

La cuillère ou 99

La position dite « des cuillères » est l’une des positions les plus courantes, où les deux partenaires se couchent sur le flanc pendant l’acte. En cas de lombalgie chronique chez l’un des deux amants, c’est la position la plus conseillée par es médecins. Attention cependant à ne pas la pratiquer dans certaines conditions. Si le partenaire actif ressent des douleurs lorsqu’il effectue des flexions du dos, les ondulations de côté lors de la position de la cuillère n’arrangeront rien, bien au contraire.

N’hésitez pas à utiliser un coussin entre les cuisses et le genou pour aligner vos jambes et les détendre.

La levrette

On ne vous la présente plus ! Comme pour la cuillère, la position de la levrette n’est pas conseillée dans tous les cas. En effet, si le partenaire actif ne supporte pas les flexions effectuées par sa colonne vertébrale, il n’y a pas de problème. En revanche, si c’est l’extension qui vous occasionne des douleurs, optez pour une autre position. Pour le partenaire à quatre pattes, la levrette ne présente pas de contre-indications.

La position de l’équerre

Également nommée « la position de la sieste » tellement elle est tranquille ! Procurant détente et relaxation, elle permet aux deux personnes de se contempler pendant l’acte. Une des deux est sur le dos, les genoux remontés tandis que l’autre et sur le côté, à sa perpendiculaire. Conséquence ? La colonne vertébrale reste bien droite et on évite les risques de cambrures.

Le bateau ivre

Sous ne nom un peu original se cache en fait un simple missionnaire avec les jambes relevées. Une nouvelle fois pas de cambrures pour le partenaire allongé. La personne effectuant la pénétration peut se servir des jambes de son partenaire comme point d’appui pour maintenir son dos droit. À noter que cette position permet aussi une pénétration plus profonde.

Si notre article vous a plu, et que vous désirez en savoir plus sur la manière de gérer votre mal de dos au quotidien, nous vous conseillons les articles suivants : les positions à prendre pour bien dormir et celles à adopter en journée.