in

Un “lundi vert” sans viande : 500 personnalités lancent un défi pour la planète

©️ Free-Photos / Pixabay
Un “lundi vert” sans viande : 500 personnalités lancent un défi pour la planète
noté 5 - 1 vote

500 artistes, scientifiques, sportifs et bien d’autres défenseurs de l’environnement ont uni leurs voix pour lancer un défi de taille : ne plus manger de produits carnés les lundis de 2019. Une plateforme dédiée à ce nouveau défi pour la planète a été lancée en début de mois. Le projet quand à lui, prendra effet dès le lundi 7 janvier.

Des personnalités qui s’unissent

Pour lancer ce défi de taille, 500 personnalités comme Isabelle Adjani, Yann Arthus-Bertrand, Juliette Binoche, Serge Tisseron ou encore Ingrid Chauvin ont signé l’appel pour un lundi vert. Qu’elles le fassent déjà ou qu’elles s’y engagent pour tous les lundis de l’année 2019, ces personnalités, chercheurs, acteurs sont là afin d’agir pour la planète. Mais aussi des médecins, psychiatres et psychologues, philosophes, enseignants se sont unis à la démarche.

Autour d’une plateforme dédiée à l’événement, vous pourrez indiquer si oui ou non vous continuez le défi. Aidé et soutenu par toute une communauté, le changement est plus simple.

Viande-Pixabay
©️ Free-Photos / Pixabay

Des chiffres alarmants

Le système de production alimentaire actuel est extrêmement néfaste pour la planète. En Amérique du Sud, 85 % de la surface déboisée est utilisée pour l’élevage animalier. D’après l’Organisation des Nations Unies, constitue “14,5 % des émissions totales de gaz à effets de serre” rappellent les auteurs de l’appel pour un lundi vert.

Il faut donc comprendre que “se priver” de produits carnés, ne serait-ce qu’une journée, permettrait de réduire l’impact environnemental d’une telle production. Près de 70 % des émissions d’ammoniaque sont issues de l’élevage.

Une question de santé

L’impact de l’environnement (qualité de l’air, des sols, etc.) sur notre santé est important. Réduire la quantité de viande consommée se présente donc comme une nécessité à présent. Un petit pas, d’une journée par semaine, accompagné par une plateforme dédiée qui dispense des conseils sur l’alimentation paraît indispensable.  

La consommation de viande n’est plus aujourd’hui d’une obligation absolue. En effet, de nombreux végétaux peuvent se substituer aux produits carnés. De plus, diminuer ces aliments permettrait notamment une meilleure gestion de la masse corporelle et de surcroît, une amélioration des problèmes de santé liés au surpoids. Notons également que la consommation de viande inférieure à 40 grammes par jour permettrait de diminuer le risque d’apparition de cancer.

Articles liés :

Des plats préparé à base de viande : mais où est-elle ?

Oubliez la viande rouge pour vivre longtemps !

8 ingrédients riches en protéines végétales pour éviter la viande