in

Arthrite juvénile : causes, symptômes et traitements

Crédits :GeneralPhotos/ istock

L’arthrite juvénile est une maladie chronique touche généralement les enfants ou adolescents de moins de 16 ans, garçons comme filles. 1 enfant sur 1000 en serait atteint, ce qui la rend plus fréquente que le diabète par exemple. Particulièrement pénibles à vivre au quotidien, de nombreux traitements existent aujourd’hui pour pallier à la douleur. 

Quelles sont les causes de cette maladie ?

C’est là que c’est étrange, il n’existe aucune cause connue à ce jour à l’arthrite juvénile. Les médecins et scientifiques n’ont pas d’explication à apporter à cette maladie. Pourtant, on sait qu’elle n’est pas contagieuse et qu’elle fait partie des maladies dites « auto-immune » et hématocancérologique. De plus, il est impossible de la prévenir, ce qui rend d’autant plus importante la surveillance des symptômes chez l’enfant.

Quels symptômes pour l’arthrite juvénile ?

genou-douleur-articulations
Crédits :PORNCHAI SODA/ istock
  • Articulations rouges et enflées. Ces symptômes peuvent durer plus de 6 semaines. Au-delà, la cause peut être différente.
  • Certains gestes sont difficiles à effectuer et occasionnent des douleurs.
  • Articulations chaudes
  • Fièvre pendant une quinzaine de jours
  • Présence de plaques sur la peau

La maladie se manifeste de manière différente pour chaque enfant. Ainsi, dans certaines de ses formes, l’arthrite peut causer des douleurs aux yeux ou aux intestins. Dans sa forme la plus grave, elle risque d’affecter la croissance de l’enfant. Parfois, ce dernier aura du mal à exprimer exactement ce qu’il ressent du fait de son âge. Par conséquent, les diagnostics peuvent être difficiles à établir. Lorsque vous repérez ces symptômes et qu’ils s’installent dans la durée, consultez le médecin traitant de votre enfant. Il conviendra alors de vous orienter vers un rhumatologue pédiatrique.

Comment la traiter ?

Dans la plupart des cas, l’arthrite juvénile disparaît naturellement après un temps. Il n’existe pour le moment aucun traitement permettant de guérir de cette maladie. En revanche, de nombreuses méthodes adoucissent les symptômes et facilitent la vie de l’enfant en attendant sa rémission :

  • Les anti-inflammatoires
  • Des médicaments antirhumatismaux
  • La kinésithérapie
  • La psychothérapie
  • Des exercices pour favoriser le développement musculaire avec un ergothérapeute ou un physiothérapeute