in

Azoospermie : pourquoi certains hommes ne produisent pas de spermatozoïdes ?

azoospermie
© Sasun1990 / iStock
Azoospermie : pourquoi certains hommes ne produisent pas de spermatozoïdes ?
noté 3.5 - 2 votes

L’azoospermie se définit par l’absence totale de spermatozoïdes dans le sperme. Ce trouble rare, entraîne l’infertilité et touche moins de 1% des hommes (mais tout de même entre 5 et 15% des hommes infertiles). Cette anomalie provient généralement d’une pathologie testiculaire d’origine génétique, ou après l’administration de certains traitements.

Le processus de fabrication des spermatozoïdes se déroule sur 74 jours. : on appelle ce phénomène la spermatogenèse. Les spermatozoïdes sont ensuite transportés dans des canaux déférents puis éjectés lors des rapports sexuels.

D’où vient ce trouble ?

Il existe deux types d’azoospermie :

  • L’azoospermie est dite excrétoire (ou “obstructive”) lorsqu’il y a absence ou obstruction des canaux transportant les spermatozoïdes ;
  • L’azoospermie sécrétoire, dans le cas d’un problème de fabrication des spermatozoïdes.

En ce qui concerne l’azoospermie excrétoire, les causes demeurent hormonales (absence ou anomalie de sécrétion des hormones sexuelles), génétiques ou dues à une infection.
L’azoospermie sécrétoire, elle, provient de facteurs congénitaux (les voies séminales ont été altérées) et infectieux.

Comment est diagnostiquée l’azoospermie ?

Si la volonté de concevoir un enfant est présente, mais qu’elle tarde à se concrétiser, les partenaires réaliseront des tests de fertilité. L’homme effectuera un spermogramme qu permettra de détecter les troubles potentiels.

D’autres examens viendront compléter ce premier diagnostic afin d’identifier précisément les causes de cette maladie Il peut s’agir d’examen clinique, d’une biochimie, d’un bilan hormonal, d’un IRM…

Sachez qu’un éjaculat “normal”, de 2 à 5 ml, contient entre 50 et 180 millions de spermatozoïdes.

couple désir
© iStock

Comment se manifeste cette maladie ?

Plusieurs signes avant-coureurs peuvent alerter d’une éventuelle azoospermie. Notamment les troubles sexuels répétés, voire une impuissance due à un problème hormonal, ainsi qu’une éjaculation rétrograde (le sperme n’est pas envoyé à l’extérieur mais dans la vessie).

Peut-on prévenir l’azoospermie ?

Selon le type d’azoospermie, des traitements peuvent être administrés pour rétablir l’absence de spermatozoïdes dans le sperme :

  • Dans le cas d’une azoospermie excrétoire, une recherche de spermatozoïdes par voie chirurgicale peut être menée au niveau des testicules. Ils pourront ensuite être utilisés dans le cadre d’une fécondation in-vitro (FIV). Si aucun spermatozoïde n’est prélevé, une FIV avec don de sperme sera alors proposée au couple ;
  • Dans le cas d’une azoospermie sécrétoire, un traitement hormonal peut être envisagé dans le but de rétablir les sécrétions hormonales nécessaires à la spermatogenèse.

Sources

Femmes fontaines et éjaculation féminine : qu’en dit la science ?

5 moyens simples de retarder l’éjaculation

Abstinence sexuelle masculine : ces 8 problèmes graves peuvent survenir