in

Faut-il éviter de faire craquer ses doigts ou autres articulations ?

doigts mains craquer
© Kelseyannvere / Pixabay
Faut-il éviter de faire craquer ses doigts ou autres articulations ?
noté 4 - 6 vote[s]

Les parents demandent souvent à leurs enfants d’arrêter de faire craquer leurs doigts ou leurs articulations s’ils ne veulent pas avoir de l’arthrose plus tard. Cette information est-elle avérée ? Le docteur Yann Maël Le Douarin a répondu à cette question pour le site Pourquoi Docteur.

Le craquement des articulations : risqué ou pas ?

Que l’on soit adulte ou enfant, les articulations craquent naturellement à des fréquences variées selon les individus. Est-il dangereux de se faire craquer les articulations, comme les phalanges, de manière intentionnelle et régulière ? “Non” d’après le docteur Yann Maël Le Douarin.

Dans les années 1920, Donald Unger, un enfant américain, avait pour habitude de faire craquer ses phalanges. Sa mère lui répétait qu’il finirait par avoir de l’arthrite. Une fois devenu médecin, il a mené une étude sur sa propre personne en ne faisant craquer que les phalanges de sa main gauche pendant 60 ans et en laissant celles de la droite craquer de manière spontanée. Bien que les articulations de sa main gauche aient craqué au moins 36.500 fois, Donald Unger n’a pas montré de signes d’arthrite et il n’a repéré aucune différence entre ses mains.

Depuis, d’autres études ont été menées mais “globalement, il n’y a pas plus d’arthrose chez les craqueurs que chez les autres ; en revanche, on a quand même noté une poignée de mains moins ferme chez les premiers”, selon le docteur Yann Maël Le Douarin.

Pourquoi les articulations craquent-elles ?

Au niveau des articulations, le liquide synovial facilite le mouvement entre les os. Or, si l’on force l’articulation à se distendre en tirant sur les os, la pression chute rapidement dans ce liquide, causant la cavitation, un phénomène qui se manifeste par l’expansion brutale de bulles de gaz, responsable du bruit. Le docteur Le Douarin précise que l’étirement rapide des ligaments ou des brisures d’adhésions intra-articulaires pourraient également être la source du craquement.

Attention toutefois aux articulations que l’on fait craquer. Pour le cou par exemple, ce sont toujours les mêmes vertèbres qui sont sollicitées. A terme, les ligaments peuvent se détendre et ne plus remplir leur fonction normalement, tandis que les muscles peuvent se contracter et devenir douloureux !

Certaines articulations craquent sans le chercher : les bras, les hanches, les genoux ou les chevilles. En général, le bruit est provoqué par le claquement des tendons.

D’après le docteur Le Douarin, le craquement des articulations n’est pas la condition indispensable pour qu’une séance d’ostéopathie soit réussie.

Source

Articles liés :

Silicium organique : soulager les articulations naturellement

La chiropraxie pour guérir naturellement

Épanchement de synovie : quels remèdes naturels ?


Avatar

Écrit par Coline Mionnet, rédactrice santé

Passionnée, entre autres, par les thèmes sciences, environnement et santé, je m'efforce de rechercher des sujets utiles et des sources sérieuses.
Après des études en droit de l'environnement et en tourisme, j'ai finalement choisi la presse, qui satisfait davantage ma curiosité.