in

5 remèdes naturels contre le mal de mer

© Nicole Taionescu / iStock

Vous avez prévu de vous rendre sur votre lieu de villégiature en bateau ? Si vous êtes sujet.te aux nausées, voici 5 remèdes naturels et 10 astuces simples à mettre en place pour lutter contre le mal de mer. 

La déshydratation liée à la chaleur ou à la fatigue provoque parfois des nausées dès qu’on pose le pied sur un bateau. Nos remèdes maison pourront, à coup sûr, soulager vos haut-le-cœur.

1. La menthe poivrée

L’huile essentielle de menthe poivrée est reconnue pour son efficacité contre les nausées, notamment lors de mal des transports, mal de mer ou de migraines.

Notre recette naturelle : Pour mieux vivre la traversée en bateau, imbibez un coton-tige de quelques gouttes d’huile essentielle de menthe poivrée et frottez vos gencives. Recommencez plusieurs fois si nécessaire. Vous pouvez aussi simplement appliquer l’huile essentielle avec votre doigt propre.

2. Le froid

Le froid est une astuce naturelle efficace pour tout un tas de maux du quotidien. C’est donc tout naturellement qu’on l’utilise aussi pour calmer nos angoisses liées aux transports.

Notre recette naturelle : Appliquez une compresse ou un gant de toilette imbibée d’eau froide à l’arrière de votre cou. Cette méthode se révèle encore plus efficace si vous êtes assis.e par terre contre un mur de la cabine, les genoux pliés et la tête entre les genoux. Maintenez le gant de toilette froid sur votre nuque et respirez bien profondément.

3. Le gingembre

On sait que le gingembre est à privilégier en cas de mal des transports. En effet, il favorise la production d’enzymes digestives qui aident à neutraliser l’acidité gastrique. Il contient également des phénols qui ont un effet sédatif sur la muqueuse de l’estomac.

Notre recette naturelle :  Une trentaine de minutes avant d’embarquer à bord du paquebot, constituez-vous une tisane à base de gingembre. Pour cela, râpez de fines tranches de gingembre frais dans l’équivalent de deux tasses d’eau bouillante. Laissez infuser pendant 3 à 5 mn avant de boire. Vous pouvez y ajouter une cuillère de miel.

4. Le pain et le lait

Remède naturel étonnant : trempez du pain dans du lait. Car le pain absorbe l’excès d’acidité de l’estomac tandis que le lait tapisse les parois. Cette astuce est souvent conseillée pour lutter contre la nausée provoquée par des médicaments.

Notre recette naturelle : Faites chauffer 20 cl de lait, sans le faire bouillir. Versez dans une assiette creuse. Émiettez une tranche de pain que vous aurez légèrement beurrée. Mangez ces miettes de pain doucement et en les mâchant bien.

5. L’homéopathie

Dernière recommandation si les précédents remèdes ne fonctionnent pas : tournez-vous vers l’homéopathie :

  • Si les nausées s’accompagnent de migraines, choisissez Iris versicolor 9 CH ;
  • Si elles sont soulagées par l’air frais : Tabacum composé ;
  • Si elles sont calmées par les vomissements : Nux vomica 9 CH ;
  • En cas de faiblesse ou de dégoût aggravé par les mouvements ou la vue des aliments : Colchicum 9 CH.

Pour chacun de ces remèdes, prenez 2 à 3 granules avant les repas et lors des nausées (jusqu’à 8 fois par jour).

Pensez aussi aux Fleurs de Bach

fleurs de bach mal des transports mal de mer
© Pixabay

Pensez enfin à vous tourner vers les Fleurs de Bach qui permettent de calmer les angoisses liées au voyage : Rescue notamment est reconnue comme efficace contre le stress., et Elm qui aide à nous détendre.

Lisez d’ailleurs notre article dédié : 4 fleurs de Bach qui vous aident à préparer les vacances.

Nos conseils simples pour bien vivre la traversée

Voici, en plus, des remèdes naturels, quelques conseils faciles à mettre en place pour vivre la traversée en bateau plus sereinement :

  • Restez zen : Arrivez quelques minutes en avance afin de trouver votre place, afin de faire diminuer votre angoisse du voyage. Concentrez-vous sur votre respiration et calmer vos angoisses.
  • Placez-vous au centre du bateau : Il s’agit de l’endroit le plus stable du bateau. Vous éviterez ainsi de ressentir les mouvements de houle ou de roulis.
  • Prenez l’air : Si vous sentez le mal de mer arriver, n’hésitez pas à sortir sur le pont pour prendre de bonnes doses d’oxygène. Évitez toutefois de respirer les odeurs d’essence qui vous feront davantage tourner la tête et favorisera les haut-le-cœur.
  • Fixez l’horizon.
  • Mangez léger : Contrairement aux idées reçues, il vaut mieux manger avant de prendre le bateau. Un ventre vide aura davantage tendance à provoquer des nausées. En revanche, préférez les fruits et les légumes aux viandes grasses ou aliments trop salés ou sucrés.
  • Bannissez le tabac et l’alcool .
  • Dormez : La fatigue est un facteur aggravant le mal de mer. Accordez-vous une bonne nuit de sommeil la veille d’embarquer pour limiter au maximum vos angoisses et vos nausées.
  • Couvrez-vous : Tout comme la fatigue, le froid accentue les phénomènes nauséeux. Toutefois, l’excès de chaleur est néfaste. Veillez à beaucoup boire en cas de traversées en période très chaude.
  • Évitez de lire : Certaines activités comme la lecture et les jeux vidéo ne sont pas recommandés en bateau : ils favorisent le mal de mer.

Source

Articles liés :

6 astuces de grand-mère pour soigner le mal des transports

Voici les 10 maladies les plus courantes l’été

4 exercices de respiration pour calmer son stress instantanément