in

Nez bouché : causes et remèdes

enfant nez bouché
© iStock
Nez bouché : causes et remèdes
noté 5 - 1 vote[s]

Qui n’a jamais connu la galère du nez bouché en hivers ? Tout le monde la vie, surtout avec ce temps si capricieux. Nous vous expliquons aujourd’hui pourquoi votre nez peut être bouché et comment faire pour enfin respirer de nouveau.

Le nez bouché : mais pourquoi ?

Avec l’hiver, le temps, les allergies, il nous arrive souvent d’avoir le nez bouché. Cet état si désagréable pour celui qui le vit que pour ceux qui sont autour, peut avoir de nombreuses origines. Nous pouvons toutefois repérer les 3 principales.

Un problème physique

Tout d’abord, votre nez peut être bouché des suites d‘un problème physique. Votre cloison nasale peut avoir subi une déviation vers la gauche ou la droite. Cela conduit souvent à un problème de circulation de l’air dans le nez. Un accident ou une malformation de naissance peut provoquer ce trouble de la circulation. D’après certaines études cliniques, 80 % de la population souffrirait de ce phénomène, sans pour autant le savoir.

Si vous êtes souvent gêné par une seule narine bouchée, alors que vous n’êtes pas malade, ou que vous ne surproduisez pas de mucus, c’est peut-être que vous souffrez de cette malformation. Rapprochez-vous d’une spécialiste ORL (oto-rhino-laryngologue) qui pourra vous en dire plus.

La seule solution efficace et définitive reste ici la chirurgie.

Rhume
© Pixabay

L’infection

Ensuite, votre nez peut être bouché à cause d’un gonflement des parois de la fosse nasale. Ce gonflement ira donc obstruer vos narines en réponse à une infection, ou une irritation. Vous pouvez vivre cela dans le cas d’une allergie ou lorsque vous respirez des produits irritants (souvent chimiques).

Afin de déboucher le nez, un médecin vous prescrira un traitement qui aura pour effet de réduire le gonflement des veines dans votre nez. L’air pourra enfin passer et vous retrouverez une respiration normale.

Lors d’une allergie notamment, votre nez produira également plus de fluides qui serviront à évacuer les agents allergènes (le rhume des foins). Ce mucus n’encombre pas forcément les voies respiratoires, car son écoulement est alors très rapide.

La surproduction de mucus

Lors d’un rhume ou d’une grippe, les glandes qui produisent le mucus nasal sont en effervescence. Elles en produisent une très grande quantité, plus que celle que nous pouvons avaler (oui, nous avalons constamment du mucus nasal). Celui-ci s’accumule dans la fosse nasale et le surplus s’écoule du nez.

Quand une grande quantité de fluide est produite, il est courant de le voir se charger de poussière, ce qui aura tendance à l’assécher, ce qui provoque une gêne de la respiration. Il faut donc fluidifier un maximum ce mucus, pour qu’il continue de s’écouler. Cela ne dure que le temps de l’infection.

Il faudra alors utiliser des décongestionnants, des sprays, qui fluidifieront le mucus et permettront son évacuation.

À lire aussi : 10 remèdes naturels pour combattre votre rhume

Remède naturel pour déboucher le nez

Pour se déboucher le nez, il existe de nombreuses solutions naturelles. Certaines vous conviendront mieux que d’autres, alors voici une sélection de 3 remèdes qui pourront peut-être vous aider à mieux respirer.

Si les symptômes persistent, rendez-vous chez votre médecin. 

Huiles essentielles

  • Dans un bol d’eau très chaude et ajoutez 2 gouttes d’huile essentielle d’Eucalyptus. Placez votre tête au-dessus du bol et recouvrez-vous la tête avec un torchon. Respirez profondément les vapeurs pendant 5 minutes.
  • Mettez 5 gouttes d’huile essentielle de Niaouli sur un mouchoir et respirez-le 4 à 6 fois par jour.

Attention, avant d’utiliser des huiles essentielles, vérifiez que vous ne présentez pas de contre-indications.

eucalyptus
© Abeldomi / Pixabay

Compresse d’eau chaude

La vapeur et la chaleur sont naturellement efficaces pour déboucher les voies nasales lorsqu’elles sont bouchées. Allongez-vous et placez une compresse d’eau chaude sur vos sinus pendant 5 à 10 minutes. Renouvelez ce geste 2 à 3 fois par jour, et notamment avant de vous coucher.

L’eau de mer

L’eau de mer est reconnue pour ses vertus décongestionnantes. Procurez-vous en pharmacie un spray d’eau de mer (eau salée). Injectez une pression dans chaque narine, 3 à 5 fois par jour, puis mouchez-vous.

Source

Articles liés :

Saignement de nez : causes, conseils et prévention

Bourgeon de pin sylvestre : un remède contre la sinusite et les infections respiratoires

La sauge : une histoire ancienne et de précieux remèdes


Valentin Perouze, rédacteur santé

Écrit par Valentin Perouze, rédacteur santé

Passionné par les comportements humains depuis l'enfance, je me suis naturellement tourné vers la psychologie, le bien-être et la santé mentale en général.
Formé et diplômé en psychosomatique, j'aime comprendre comment le corps parle et s'exprime au travers des maladies.
Sur le site Docteur Tamalou, je vous transmets mes découvertes sur les médecines et les remèdes naturels qui sont pour moi des choses essentielles.