in

Le saviez-vous : les sex-toys peuvent aussi être écolos et éthiques !

© Pixabay
Le saviez-vous : les sex-toys peuvent aussi être écolos et éthiques !
noté 2.7 - 3 votes

N’ayons pas honte du plaisir solitaire, ou du plaisir partagé, mais un petit peu agrémenté. Toutefois, il faut savoir que même si l’on souhaite se faire du bien, il est préférable de prendre en compte certaines informations. En effet, plusieurs études ont montré que les sex-toys achetés dans le commerce contenaient des agents nocifs pour la santé. Une étude de Green Peace de 2006 révèle que certains jouets sexuels « contenaient des phtalates à des concentrations variant de 24 à 51% ». Évidemment, ces taux-ci sont déjà dangereux pour la santé, et l’on ne parle pas encore de l’aspect éthique de leur commercialisation.

À bas les phtalates

Les phtalates sont des produits chimiques dérivés du pétrole. Leurs productions et leurs utilisations sont nocives pour la planète et pour notre santé. Ils servent à assouplir les plastiques, d’où leurs utilisations dans la fabrication des sex-toys. Toutefois, ils font partie de la – bien trop longue – liste des perturbateurs endocriniens et sont notamment responsables de :

  • La précocité ou du retard de la puberté masculine comme féminine ;
  • L’apparition du syndrome des ovaires polykystiques ;
  • La perturbation des hormones sexuelles ;
  • L’apparition de malformations congénitales ;
  • La diminution du nombre de spermatozoïdes ;
  • L’altération du bon fonctionnement des reins et du foie.

Le problème étant que ces perturbateurs sont facilement intégrés par l’organisme lorsqu’ils sont en contact avec les muqueuses, ce qui est évidemment le cas pour les jouets sexuels.

Mais le plus troublant dans tout cela reste encore la position qu’adopte les politiques de santés. En effet, il est important de rappeler que depuis déjà plus de 15 ans, les produits comme le phtalate sont soumis à une norme drastique. Celle-ci interdit la vente d’objets contenant plus de 0,1 % de produits chimiques comme le phtalate lorsqu’ils ont la possibilité de rentrer en contact avec les muqueuses buccales. Toutefois, aucune interdiction ou mesure préventive n’est prise en ce qui concerne les sex-toys. « Dès qu’on est dans la sexualité, il y a une chape de plomb », déplore Patrick Pruvot, PDG de la chaîne de magasins “Passage du désir”, à franceinfo en février dernier.

phthalate free grafikazpazurem istock
©grafikazpazurem / iStock

Une chape de plomb donc, sous laquelle restera encore enterrer le tabou de la sexualité. Oui, mais depuis quelque temps, certains jouets destinés aux plaisirs intimes font surface, estampillés du label “phthalate free“, comprenez ici “sans phtalate“. Les choses changent, doucement, mais elles changent.

Le sex-toy écologique : c’est possible

Pour palier aux problèmes des phtalates, des composants chimiques et nocifs pour la santé et pour la planète, sachez qu’il existe des alternatives. Tous les sex-toys ne sont pas produits en utilisant des perturbateurs endocriniens. Vous pourrez trouver des jouets en :

  • Silicone (médicale) : garanti phtalate-free, veillez toutefois à bien vérifier la mention “100% silicone” ou “silicone de qualité médicale”. Ceux-ci ont une stabilité dans le temps et sont agréables au toucher.
  • Plastique sans phtalate : pas de perturbateurs endocriniens, mais en plastique quand même.
  • Céramique : plutôt originaux, les sex-toys en céramiques sont durs, lisses, non poreux et hypoallergéniques. Pas de risque de voir une réaction chimique de produire. Toutefois, au vu de sa fabrication, une vérification préalable est nécessaire avant son utilisation pour être certain de ne pas voir une brèche. De plus, un tel jouet ne supportera pas de gros choc.
  • Bois : en effet le bois est un matériau qui se travaille aisément et qui entre des mains expertes peut vous produire de sex-toys d’exceptions. Fabriqué sans l’utilisation d’un solvant ou d’une peinture, vous pourrez vous faire du bien sans craindre pour votre santé.
comment choisir son sextoy Docteur Tamalou
© Neydtstock / iStock

Si tous ces sex-toys sont originaux, il faut aussi considérer le facteur écologique de l’équation. En effet, il est préférable de favoriser le local, même dans ses plaisirs les plus intimes. Les jouets pour adultes made in France sont donc une option à ne surtout pas négliger.

Enfin, dites au revoir aux piles, tout aussi polluantes. Préférez les sex-toys à batteries rechargeables ou même à batterie solaire. Ou alors, sans piles… Certains jouets sont confectionnés de manière à ce que même sans vibrations ou mouvements artificiels, vous puissiez prendre du plaisir.

À lire aussi : Bien choisir son sex-toy : 10 conseils 

L’éthique des jouets sexuels

Pour terminer, une petite question doit vous être posée : les sex-toys sont-ils réservés aux femmes ?

La question se pose puisqu’il est facile de voir que sur les sites ou dans les magasins distribuant des jouets pour adultes, ceux-ci sont genrés. Vous trouverez des catégories pour les hommes, pour les femmes. Or, il est tout à fait possible de changer cela, des classifications par thèmes sont possibles “SM”, ou “plaisir solitaire” et même par zone d’utilisation. Bref, pas besoin de placer un homme ou une femme pour proposer un jouet pour adulte. Les utilisateurs savent ce qu’ils font, et n’ont pas besoin de choisir dans une catégorie sexuée leur nouveau sex-toy. Oui, un homme peut prendre un jouet dans une catégorie dite “pour femme”, et inversement.

Source

Articles liés :

La masturbation : les infos et les intox

Le point G des hommes : le point P !

Le point G d’une femme : plan d’accès