in

Insolite : Vous avez plus de chances de mourir le jour de votre anniversaire

Dick Rivers Michaël Bemelmans / Wikipedia
© Michaël Bemelmans / Wikipedia
Insolite : Vous avez plus de chances de mourir le jour de votre anniversaire
noté 5 - 1 vote[s]

Quel est le point commun entre Dick Rivers, la reine Élisabeth d’York, William Shakespeare et le peintre Raphael ? Ils sont tous décédés le jour de leur anniversaire ! Si cela est évidemment regrettable, sachez que ce n’est pas si exceptionnel que ça. En effet, d’après une étude récente, de Pablo Pena et son équipe de l’université de Chicago, relayée par le magazine Slate, vous avez plus de chance de mourir le jour de votre anniversaire plutôt qu’un autre jour. 

Une découverte plutôt macabre

Les chercheurs ont eu accès à une importante base de données, celle de la sécurité sociale américaine. En tout, ce ne sont pas moins de 25 millions de personnes avec leurs dates de naissance et de décès qui ont été étudiées. Après avoir étudié toutes ces données (de 1998 à 2011), l’équipe américaine a dû mettre au point un algorithme spécifique pour extraire le résultat.

tete de morts

D’après Pablo Pena et son équipe, aux États-Unis, le taux de mortalité des personnes qui fêtent leur anniversaire est plus élevé de 6,7% par rapport à la moyenne. Le plus macabre de cette étude tient aux résultats annexes que les chercheurs ont eus. En effet, les causes du décès n’ont pu être étudiées ici, mais d’autres aspects si. Ce qui en ressort est étonnant :

  • Le taux de mortalité est plus élevé les jours d’anniversaire des 20-29 ans ;
  • Les anniversaires en week-end sont plus meurtriers que les autres ;
  • Plus l’on vieillit, plus le taux de décès les jours d’anniversaire baisse. En effet « le taux de décès n’est plus que de 4,6% chez les octogénaires », rapporte le magazine.

Des résultats différents en Europe ?

D’après une étude parue dans Annals of Epidemiology, portant sur des personnes de plus de 60 ans, les risques de décéder le jour de leur anniversaire augmentent de 13,8 % par rapport à la moyenne. Ces résultats proviennent cette fois-ci de recherches d’une équipe de la Zurich Universität ayant porté sur 2,4 millions d’individus morts en Suisse entre 1969 et 2008.

âgée analogicus Pixabay
© analogicus / Pixabay

L’équipe suisse avait remarqué un facteur pouvant expliquer les faits : le stress ! Celui-ci intervient à l’approche de la date fatidique, ce qui contribuerait fortement à l’apparition de problèmes cardiovasculaires. Cette hypothèse est corroborée par « une élévation de l’incidence de crises cardiaques de 18,6 %, des résultats significatifs aussi bien pour les hommes que pour les femmes. En revanche, la gent masculine est plus susceptible de succomber à un accident vasculaire cérébral (+ 21,5 %) » indique le magazine Futura Science.

Articles liés :

15 aliments potentiellement mortels que vous pouvez trouver autour du monde

Le litchi peut-il être mortel ?

À quoi ressemble l’esprit de Winnie l’Ourson ?


Valentin Perouze, rédacteur santé

Écrit par Valentin Perouze, rédacteur santé

Passionné par les comportements humains depuis l'enfance, je me suis naturellement tourné vers la psychologie, le bien-être et la santé mentale en général.
Formé et diplômé en psychosomatique, j'aime comprendre comment le corps parle et s'exprime au travers des maladies.
Sur le site Docteur Tamalou, je vous transmets mes découvertes sur les médecines et les remèdes naturels qui sont pour moi des choses essentielles.