in

Substances et gels antibactériens : sont-ils bons pour la santé ?

Gadini - Pixabay
Substances et gels antibactériens : sont-ils bons pour la santé ?
noté 5 - 3 votes

Dans le « Manifeste de Florence », publié le 20 juin par la revue scientifique « Environmental Health Perspectives », 200 chercheurs, scientifiques, docteurs provenant de 29 pays différents alertent la population mondiale sur le danger pour la santé que représentent deux composants utilisés dans de nombreux produits cosmétiques et d’hygiène. Soupçonnés de favoriser le cancer du sein, il s’agit du triclosan et du triclocarban, des antiseptiques présents entre autres dans les gels antibactériens. Quels sont ces risques pour la santé ?

Des substances toxiques présentes dans plus de 2000 produits

Selon le Manifeste de Florence, le triclosan et le triclocarban sont utilisés comme antimicrobiens, un type de produit chimique présent dans plus de 2000 produits : savons, dentifrices, détergents, vêtements, jouets, tapis, plastiques, peintures…

Or, le triclosan et le triclocarban sont toxiques pour la vie aquatique et les organismes vivants en général. Le manifeste compile les preuves de l’impact de ces substances sur l’Homme et les écosystèmes, ainsi que des recommandations en vue de prévenir le mal qu’elle pourrait causer à l’avenir.

Le problème est que ces substances toxiques et cancérigènes se retrouvent dans l’environnement, dans l’eau, les animaux et même dans le sang humain et le lait maternel.

Interdiction totale aux Etats-Unis et partielle en Europe

Ces deux substances sont interdites aux Etats-Unis depuis septembre 2016 car ils sont suspectés d’être des perturbateurs endocriniens. A long terme, ils pourraient :

  • favoriser le développement du cancer du sein,
  • altérer les spermatozoïdes, le système reproductif,
  • nuire à la fécondité ou au développement du fœtus.

Etant donné qu’on en retrouve des traces dans le lait maternel, le sang ou les plantes aquatiques, les auteurs demandent à la communauté internationale de limiter la production et l’utilisation du triclosan et du triclocarban et de questionner l’utilisation des autres antimicrobiens.

Un retard dommageable en Europe

Au sein de l’Union Européenne, le triclosan est interdit depuis 2014 uniquement dans les produits de rasage.

Mais il est autorisé dans :

  1. les produits cosmétiques (concentration maximale de 0,3%)
  2. les bains de bouche (0,2%),
  3. les sacs-poubelles,
  4. les jouets,
  5. certains textiles,…

Source

Articles liés :

Soins, médicaments, produits : un site officiel pour signaler les effets indésirables

Produits parfumés aux polluants : quels sont les risques pour la santé ?

La liste des 185 produits cosmétiques à éviter d’urgence !