in

Quinoa, sarrasin, épeautre : que valent vraiment ces céréales ?

© Peangdao / iStock
Quinoa, sarrasin, épeautre : que valent vraiment ces céréales ?
noté 5 - 2 votes

Le magazine 60 millions de consommateurs consacre, dans son numéro de septembre 2018, un dossier aux céréales “tendance” – quinoa, boulghour et autre sarrasin – auxquelles on prête de nombreuses vertus nutritionnelles. Sont-elles véritables meilleures que le traditionnel riz ? Réponses.

À la mode depuis quelques années, les céréales importées d’Amérique Latine sont réputées pour être très riches en fibres, et idéales comme protéines végétales. Elles sont d’ailleurs particulièrement consommées par les flexitariens, ces “végétariens à mi-temps”. Largement plébiscitées par les personnes intolérantes au gluten, elles remplacent aisément le blé. Mais sont-elles réellement aussi nutritives que le riz, aliment essentiel de nombreuses communautés à travers le monde ? C’est ce que les équipes de l’Association 60 millions de consommateurs a voulu savoir. L’enquête révèle qu’elles sont, en effet, très bonnes pour la santé… à quelques conditions.

Lire aussi : Pourquoi le riz est très bon pour l’organisme

Bienfaits riz Docteur Tamalou
© peangdao / iStock

Les céréales, très riches en protéines végétales

Le magazine a analysé plusieurs céréales, afin de déterminer leur composition. Si elles sont globalement une bonne source de protéines, toutes ne se valent pas. Le kamut serait la plus nutritive (environ 14g pour 100g de céréales). L’amarante, le teff, le quinoa et l’épeautre, seraient aussi très favorables.

Toutefois, selon le magazine, la cuisson détruit une grande partie des nutriments. En effet, leur teneur serait divisée par trois une fois cuites. Dans ce cas, elles ne suffisent plus à couvrir les besoins journaliers.
Le dossier publié par 60 millions de consommateurs alerte également sur le fait que certaines céréales sont pauvres en acides aminés. Préférez alors l’amarante, le quinoa ou le sarrasin.

Manger des céréales et des légumineuses

Afin d’augmenter la teneur en protéines, il est important d’associer les céréales aux lentilles, pois chiches, haricots blancs et rouges (de la famille des légumineuses).
Les céréales sont également indispensables pour réguler le taux de sucre dans le sang, et protéger de certains cancers.

Attention, cependant, si vous avez les intestins fragiles à varier au maximum votre alimentation. En effet, les céréales sont reconnues comme idéales pour améliorer le transit, en consommer à excès pourrait entraîner des inconfort digestif, voire des carences alimentaires.

Source

Articles liés :

Produits sans gluten : attention à leur teneur en sucre, en sel et en gras !

8 bonnes raisons de créer un potager dans son jardin

10 signes qui montrent que vous ne buvez pas assez d’eau