in

Les 4 choses gênantes qui peuvent se produire au lit

© iStock
Les 4 choses gênantes qui peuvent se produire au lit
noté 5 - 1 vote

Les moments intimes avec votre partenaire sont par définition des moments de partage. Vous êtes à cet instant avec l’autre, vous êtes ici, là bien présent. Même si le moment peut s’avérer tout ce qu’il y a de plus romantique il peut parfois se produire, non sans étonnement, quelques petits phénomènes rompant, parfois, le romantisme du moment. Passons en revue ces quelques petites choses gênantes, mais qui après tout font le charme de ces moments intimes. Installez-vous confortablement, Docteur Tamalou va parler sexe.

Les petits bruits gênants

Il y a différents bruits, lors des moments de partage intime, qui peuvent se faire entendre. Certains annonciateurs d’apothéoses, et d’autres simplement signe d’un instant intéressant.
Dans ses petits bruits, vous trouverez par exemple le bruit de succion que peut produire le peau à peau de deux ventres transpirant l’un contre l’autre. Gênant, mais beaucoup moins qu’un autre petit bruit tant redouté de la gent féminine. Nous parlons ici évidemment du bruit vaginal connu sous le nom de “pet vaginal”. Même si bruit est gênant il n’est pourtant rien de dramatique. Certaines femmes ne l’ont même jamais entendu ! Il est simplement dû au relâchement du vagin. En somme, il est tout à fait naturel, il n’est pas sale, et surtout : n’a pas à vous couvrir de honte. Eh oui mesdames, la seule chose que vous avez à faire, c’est assumer ce petit bruit. De toute façon, vous n’y pouvez rien, et autant vous dire que vous n’avez pas à être stressée durant vos moments intimes.
Il existe bien d’autres petits bruits gênants lors des rapports sexuels. Mais après tout, où se trouve l’utilité d’être gêné lors des rapports ? Le corps de tout un chacun fonctionne de la même manière, et l’autre sait pertinemment que le bruit que vous venez de faire, il aurait pu le faire aussi.

via GIPHY

Quand la pression… Redescend

Ce phénomène, seuls les hommes pourront le comprendre. Toutefois, il est relativement fréquent dans tous les couples. Je parle là évidemment du problème d’érection.
Qu’il soit dû à une soirée un peu trop alcoolisée, à une énorme fatigue, ou simplement à une redescente non voulue, il peut arriver à tout le monde. Mais vous vous doutez de la gêne qu’un tel moment peut causer. Chez un homme l’érection est par nature, et par culture, l’apanage de “l’homme viril par excellence”. Alors grand dieu, si monsieur se met à faire redescendre sa turgescence, imaginez ce que cela lui procure… la honte n’est jamais très loin ce moment-là, et encore une fois la seule solution c’est d’assumer.
Attention, le fameux «je te jure, c’est la première fois que ça m’arrive » ne trompe personne. N’essayez pas de vous justifier de cette manière-là. Prendre les choses en rigolant et peut-être bien à la meilleure des solutions.
Après tout « ça peut arriver à tout le monde »!

troubles de l'érection
© iStock

La différence d’envie : quand la simulation se fait sentir

Il peut arriver que l’un des partenaires soit plus excité que l’autre. Ce phénomène est d’autant plus vrai que le couple est ensemble depuis longtemps, mais ceci n’est pas la seule raison. L’un peut être excité tandis que l’autre voudra dormir plutôt, on n’aura simplement pas très envie ce soir-là, même si quand même…

C’est à ce moment-là, quand la fatigue se fait sentir, que l’un des deux partenaires peut se mettre à simuler. En soi, ce n’est pas dramatique. Toutefois, si l’autre se rend compte de la simulation, c’est là que le problème arrive. Eh bien oui, savoir que son partenaire à simuler la jouissance, et pour beaucoup de personnes une atteinte à la “performance” qu’ils viennent d’accomplir. Il faut bien comprendre que si votre partenaire a simulé un orgasme, ce n’est pas dramatique ! Le plus important alors, c’est d’en parler.

orgasme vaginal couple sexe
© iStock

Non, le sexe ce n’est pas comme un film pornographique !

C’est là que le bât blesse. Sans vouloir être trop réactionnaire, il faut toutefois admettre que nous vivons dans une société où la pornographie et la sexualisation sont omniprésentes. Il peut alors arriver, surtout si c’est la première fois que vous avez un rapport intime avec la personne, que votre partenaire décide d’agir comme dans un film pornographique.
Ces films-ci, qu’on se le dise, ne reflètent pas la réalité. Toutefois dans certains esprits tout ceci est bien réel. Beaucoup de bruit, rapport intense, mais…pas aussi impressionnant que dans les films. L’endurance n’est peut-être pas forcément au rendez-vous, et l’orgasme non plus.
L’un des partenaires aura peut-être, ou peut-être pas, savourer le moment. Mais l’autre sera très certainement déçu de ne pas avoir été aussi performant que dans ses films favoris !

via GIPHY

Le mot de la fin

Le sexe c’est un moment de partage, le plus important lors de ce moment c’est de connaître les goûts, les envies, les désirs de votre partenaire. N’ayez pas honte de vouloir tester. N’ayez pas honte des petits bruits gênants. Tant que vous respectez l’autre, et ce qu’il aime : l’affaire ce sera dans le sac !

Sur ce, prenez soin de vous !

Articles liés :

Le sexe a-t-il un âge ? L’amour a-t-il un âge ?

Et si le sexe n’était pas toute notre vie

Les 5 mythes sur le sexe à déconstruire d’urgence !