in

Sexualité : Le sexe a-t-il un âge ? L’amour a-t-il un âge ?

©️ FlairImages / iStock
Sexualité : Le sexe a-t-il un âge ? L’amour a-t-il un âge ?
noté 4.5 - 2 votes

Après la sortie du nouveau roman de Julian BARNES “La seule histoire” aux éditions Mercure de France, il me semblait intéressant d’aborder un point en exposition aujourd’hui, celui de l’âge dans le couple, dans les relations, dans la sexualité. Soyez honnête, quel a été votre regard sur ce couple présidentiel français ? Installez-vous bien, Docteur Tamalou va parler amour et âge !

La différence d’âge : le regard des autres

Il faut savoir qu’en France dans 56 % des couples (INSEE), l’homme est plus âgé que sa compagne. La différence d’âge n’est donc pas un phénomène rarissime. Toutefois, cela n’empêche pas certaines remarques ou le regard à l’encontre de ces couples “différents”.
De nombreuses personnes témoignent que le plus difficile à vivre dans ce type de relation c’est bel et bien le regard qu’autrui va porter sur la relation. Si seulement les choses s’arrêtaient au regard. Mais cela semble rare, comme souvent les gens se sentent investis comme d’une autorisation divine de donner leur impression sur les comportements d’autrui. Il n’est alors pas rare d’entendre des « c’est un peut ton père que tu cherchais, non? » ou en voyant le couple présidentiel « c’est sa mère », « il a l’âge de ses enfants », etc. Quelles analyses fines et délicatement lâchées !
Malgré tout cela, malgré la peur du jugement, du regard, de la critique, il ne faut pas que cela retienne les sentiments. Les autres ne doivent jamais être un frein à l’amour.

via GIPHY / 12 ans d’écart entre les deux stars Beyonce et Jay Z

La parentalité

Devenir parent est une chose que beaucoup de couples recherchent encore. Même si un enfant ne doit jamais être pris pour le ciment de la relation, il n’empêche qu’il est le symbole de l’engagement dans le futur. Devenir parents, à deux, c’est se jurer un lien.
Cette avancée et cette projection dans le futur semblent souvent difficiles chez les couples avec une différence d’âge. Souvent, l’un des deux partenaires est déjà parent, ou n’est plus en âge d’en avoir.
Le plus important, se sera la communication. Parler des choses ensemble. Des envies, des possibilités, des impossibilités aussi. De ce qui est positif et de ce qui ne l’est pas. Pour qu’un couple perdure (même sans différence d’âge), il faut que les attentes soient similaires. Qu’elles correspondent.

Vieillir en décalage

Décalage conjugal

Évidemment, vous n’avez pas le même âge que votre conjoint, alors vous n’allez pas vieillir de la même façon ! Ou plutôt si, mais en décalage. Avec l’âge, les projets changent, les envies aussi. Il est alors d’autant plus fondamental de communiquer. Rester sur la même longueur d’onde, pour ne pas risquer de se mettre l’autre à dos, ou de lui en vouloir.
Un autre décalage à prendre en compte est celui des changements dans la libido. Avec l’avancée en âge, le désir/envie sexuel baisse ou change. Parfois même – c’est pour vous messieurs – des problèmes mécaniques apparaissent. Bref, pas d’érection !
Ce qui semble le plus partagé dans les témoignages est cette envie de vivre le moment présent. Se projeter certes, mais vivre l’instant comme il est, et affronter les problèmes lorsqu’ils arriveront.

Aaron-Taylor Johnson Instagram
©️ Aaron-Taylor Johnson / Instagram
23 ans d’écart

Décalage amical

Si votre partenaire est plus âgé, votre vie à de fortes chances de différer d’avec celle de vos amis. Vos loisirs, vos projets, votre vie dans sa presque totalité vont être un peu différents. Mais il ne faut pas oublier que les amis sont là pour se soutenir, et s’accepter.
Il est fréquent que la rencontre soit source d’angoisses, ou d’anxiété. Toutefois, il faut y passer, et souvent la rencontre se passe agréablement bien. Pourquoi en serait-il autrement en même temps ?

Décalage sociétal

Le dernier grand décalage est celui d’avec la société. Ce genre de relation est souvent considérée comme marginale. Comme nous le disions plus haut, les remarques désobligeantes peuvent alors se faire entendre et sentir.
Il faut alors être assez sûr de soi pour accepter ses propres désirs et ses propres envies. Savoir qui l’on aime, et en être certain. Il faut cependant noter que les mentalités changent. L’acceptation se fait de plus en plus grande et même pour les couples ou la femme est plus âgée. Soyez sûr de vous, de votre couple et de votre partenaire.

Le mot de la fin

Vivre sa vie, son couple, son amour, c’est accepter l’autre, même si les autres ne l’acceptent pas. Malgré les regards ou les remarques désobligeantes, il faut être fort et certain de ce que l’on veut. Pour surmonter cela, la communication reste la meilleure arme.

Sur ce, prenez soin de vous, et n’oubliez pas : lorsqu’on aime, on ne compte pas, même pas les années !

Articles liés :

Et si le sexe n’était pas toute notre vie

Regarder au travers de ce que les autres voient : la pansexualité

Votre visage en dit beaucoup sur votre sexualité