in

Les 5 meilleures raisons pour manger des algues

©asjjuni0 / Pixabay
Les 5 meilleures raisons pour manger des algues
noté 1 - 1 vote

Composées de nombreux minéraux sains pour notre organisme, les algues poussent près des eaux salées. Longtemps laissée de côté dans la cuisine européenne, elle arrive aujourd’hui dans les assiettes des plus grands restaurants. Vous trouverez notamment du nori, de la laitue de mer, du kombu et du wakamé dans vos plats favoris. Mais quelles sont les 5 meilleures raisons pour manger des algues ?

Manger des algues : un mélange nutritif

Toutes les variétés d’algues sont différentes. Cependant, elles contiennent toutes un mélange de vitamines et de minéraux sans causer un apport trop important en calories. Une étude parue en août dans Marine Drugs rappelle que les algues constituent une source de protéine, de glucides, de fibres, de minéraux et d’acides gras polyinsaturés (acides gras essentiels).

Toutefois, comme le souligne l’étude du Journal of Applied Phycology, les recherches sur les effets potentiellement néfastes des algues ne sont pas encore très nettes. Nous ne savons effectivement pas correctement comment l’environnement et la situation géographique des algues influent sur leur composition. De plus, comme tous les aliments, ces plantes marines ont besoin d’une préparation spécifique pour pouvoir libérer leurs vitamines, et autres nutriments essentiels.

L’iode et la fonction thyroïdienne

thyroide-Nerthuz _ iStock
©️ Nerthuz / iStock

La glande thyroïde située à la base du cou a le contrôle de libération d’hormones de croissance, de la production d’énergie ainsi que de la réparation cellulaire. Cette glande est donc d’une importance capitale pour notre organisme. Or pour fonctionner, celle-ci doit consommer de l’iode, mais cette consommation est variable d’un individu à l’autre.
Une carence en iode pourra causer une hypothyroïdie, tandis qu’une trop grande quantité pourra être à l’origine d’une hyperthyroïdie. Ainsi, en cas d’hypothyroïdie, la consommation d’algue pourra être bénéfique. En effet, le kombu, le wakamé ainsi que le nori sont des plantes très riches en iode d’après le Journal of Food and Drugs Analysis.

Pour leur concentration en iode, la surconsommation d’algues n’est pas une bonne chose, surtout si vous ne connaissez pas l’état de votre thyroïde. Cependant, manger du nori, ou d’autres ne peut être que bénéfique, si vous en consommez de manière raisonnable.

Avoir un coeur en pleine santé

Nous voulons tous avoir un coeur en pleine santé. Mais avec notre alimentation actuelle, il faut avouer que ce n’est pas simple. L’ennemi principal est le cholestérol puisqu’en France, près de 20 % de la population adulte présenterait une hypercholestérolémie. Autrement dit, une quantité trop importante de ce lipide essentiel est présente dans le corps, ce qui peut notamment être à l’origine de problèmes cardiaques.

Or comme l’indique l’article paru dans la Marine Drugsl’absorption d’algues permet de réduire de 18% le taux de cholestérol. De plus, il est à noter que les algues contiennent du calcium, ce qui en fait ainsi une bonne alternative aux produits laitiers, ceux-ci étant également responsables de l’hypercholestérolémie.

À lire aussi : Faut-il oui ou non se priver d’oeuf pour éviter le cholestérol ?

algues zuzyusa Pixabay
©zuzyusa / Pixabay

La santé intestinale

Les algues peuvent aider à développer et améliorer la qualité des bactéries intestinale. Celles-ci sont utiles dans la dégradation des aliments de notre organisme. Les algues sont composées de fibre entre 23 % et 64 % de leur poids total une fois sèche d’après une étude de 2017 parue dans le Journal of Applied Phycology. Ces fibres peuvent nourrir les bactéries présentes dans l’intestin ainsi qu’améliorer le système immunitaire puisqu’elles constituent des prébiotiques (qui permettent le maintien et la croissance des bactéries) naturelles, ce qui est un bon moyen de garder une santé intestinale parfaite.

Perdre du poids grâce aux algues

Comme dit plus haut, les algues sont pleines de fibres. Celles-ci vont permettre de ralentir l’élimination des aliments, et ainsi de les garder plus longtemps dans l’estomac. Plus ils resteront longtemps, plus leurs nutriments essentiels seront absorbés. Comme l’indique également l’article de la Marine Drugs, ces mécanismes vont permettre d’augmenter le temps de sensation de satiété. Autrement dit, vous n’aurez pas faim une heure après être sorti de table.

Articles liés :

5 substituts au pain blanc qui vont vous faire craquer

Manger pour être heureux : fantasme ou réalité ?

Alimentation intuitive : s’écouter, manger, se rassasier