in

Sexualité : 8 choses que vous auriez aimées savoir sur le sexe

© StockSnap / Pixabay
Sexualité : 8 choses que vous auriez aimées savoir sur le sexe
noté 2.3 - 3 vote[s]

Rien ne nous prépare à la sexualité. Les cours d’éducation sexuelle, les livres ou même les films ne nous apprennent pas comment les choses se passent en vrai. Les discussions avec nos parents ou nos amis sont une source d’angoisse que nous camouflons derrière des sourires gênés. Alors voilà 8 choses que vous auriez aimé savoir avant de passer à l’acte.

1. Le sexe ce n’est pas comme dans les pornos

Nous ne le répéterons jamais assez, mais le sexe, ce n’est pas comme dans les films pornos. Ou même les films et séries en général. Les complexes de performances, de tailles, de morphologies sont quasiment tous véhiculés par la médiatisation de l’acte sexuel. Il est alors plus que temps de faire comprendre aux jeunes (et aux moins jeunes) que chacun pratique le sexe à sa façon. Les films, séries, livres, pornos ne sont pas des reflets de la réalité, simplement des fantasmes de la réalité.

2. Le plaisir n’est pas le même à chaque fois

Le plaisir que vous avez ressenti lors de votre dernière nuit de folies ne sera pas forcément le même à chaque fois, et cela vous frustre. La frustration est un état que l’on ressent lorsque nos attentes sont différentes de la réalité. Alors, pour ne pas vous sentir frustré, n’ayez pas d’attentes, soyez totalement libre et ancré dans l’instant et le partage.

3. Il faut lubrifier

La lubrification est une étape majeure de l’acte sexuel (et même masturbatoire) que ce soit pour les hommes ou les femmes. Il faut avoir conscience que les muqueuses et la peau de pénis sont des zones sensibles (en plus d’être érogènes). Sans lubrification, les lésions ou blessures sont probables, et cela se sent, ça tiraille et ça brûle.

orgasme vaginal couple sexe
© iStock

4. Le sexe c’est bruyant

Voilà bien quelque chose dont personne ne vous parlera. Le sexe n’est pas un acte silencieux. Entre les râles, les bruits de succion du peau à peau et tant d’autres encore, il fallait être préparé, chose que peu de personnes étaient.

5. Le sexe oral peut donner des crampes

Oui, le sexe oral peut donner des crampes. Fellation, cunnilingus ou autre, les pratiques orales stimulent des muscles qui n’ont pas l’habitude d’être sollicités de cette façon. Alors, n’ayez pas honte et surtout : faites des pauses !

6. Des fois, il a des ratés

Tout ne se passe pas toujours comme on le voudrait. Parfois, de petits éléments peuvent intervenir et remettre en question une partie de jambes en l’air. Sachez, messieurs, que souvent la panne d’érection est causée par une crainte excessive d’avoir une panne. Tandis que l’éjaculation précoce aurait plus tendance à être causée par une anticipation excessive du plaisir. Encore une fois, il ne faut pas avoir d’attente et se laisser aller au plaisir de l’instant partagé avec votre partenaire.

couple sexe travail
© Pixabay

7. La première fois, ce n’est pas un grand changement

Les films promettent monts et merveilles pour la première fois. Un changement radical dans votre façon de vous comporter, d’être, de penser. Non, ce n’est pas une vérité pour tout le monde. Certaines personnes ne verront aucune différence entre l’avant et l’après. De plus, il faut bien savoir que cette première fois n’est pas la meilleure expérience de votre vie. Vous ne savez pas ce que vous faites, ce que vous aimez et votre partenaire ne le sait pas souvent non plus.

8. Le passage aux toilettes

Encore une fois, personne ne vous parle de cette étape-là, celle des toilettes. Vous n’avez qu’une envie : rester au lit. Mais non, vous devez aller aux toilettes, ce passage est presque obligatoire. Déjà vous en avez envie, et il ne faut pas vous retenir d’uriner. Ensuite, lors d’un rapport, des petites bactéries et microbes peuvent remonter par l’urètre. Si ces agents arrivent jusqu’à la vessie, vous risquez l’infection urinaire. Alors, surmontez votre envie de rester au lit, et faites un tour aux toilettes.

Source

Articles liés :

Des sex-toys écolos et éthiques !

Au pire, c’est pas grave : parlons sexe

Sexualité : J’ai des défauts et alors ?