in

Sexualité : Au pire, c’est pas grave !

© Jurban / Pixabay
Sexualité : Au pire, c’est pas grave !
noté 5 - 1 vote

Cette phrase n’a pas à être un leitmotiv, mais elle mériterait d’être souvent dite à haute voix. Pourquoi ? Pour répondre à toutes les questions, remarques, et phrases sarcastiques qui peuvent être lâchées au détour d’une discussion.

“T’es gay non ?” ou “Ah, mais t’es lesbienne toi ?”

via GIPHY

Commençons par la plus entendue … Navrant ? Non, vous ne voyez pas pourquoi ?
La sexualité est une chose qui se trouve être par définition : intime. Cela signifie donc que vous n’avez pas à répondre à ce genre de question. Enfin question, comprenez bien que si votre interlocuteur vous pose cette “question”, c’est qu’il s’est évidemment déjà fait son avis.

En effet, loin d’être une question, ces remarques sont des affirmations auxquelles l’on attend une validité. Autrement dit, si vous répondez “Non.” ceci n’aurait aucune logique pour la personne en face de vous.

Cette partie de votre vie ne regarde pas le monde entier. Vous, votre partenaire, et arrêtons-nous là. Vous avez deux solutions, ne pas répondre ou répondre ceci :

“Pourquoi ?” (Parfois, faire simple est ce qu’il y a de plus efficace.)

“Mais… tu te touches alors que t’es en couple ? “

via GIPHY

Alors là, vous venez d’abattre votre interlocuteur ! Pour le coup, c’est évidemment une discussion entre amis. L’on ne discute pas de ceci à tout va non plus !

Alors oui, messieurs, mesdames, la masturbation n’est pas un adultère. Sachez que cette pratique peut être un bon moyen de garder la flamme dans votre couple. Se donner du plaisir à soi, permet de découvrir son corps et de comprendre ce que l’on aime. Car oui, même en couple, vous pouvez encore découvrir des choses, des zones érogènes notamment que vous pourrez ensuite partager à votre moitié .
Pour information, l’auto-érotisme n’est pas la marque du célibat. Au moins 28 % des femmes en couple se masturbent une fois par mois (38 % chez les célibataires). Alors, cessons avec ce tabou qui n’a aucun sens. S’il vous plaît !

Mais (vous l’attendiez le “mais” n’est-ce pas ?) il faut aussi comprendre quelque chose. Les hommes en couple se masturbent aussi, mais ils ne sont pas soumis au même tabou que la gent féminine. Une femme qui se masturbe rappelle aux hommes qu’en effet, elle peut avoir du plaisir sans lui, et ceci est difficile à intégrer pour certains hommes qui se perdent un peu dans le passé.

“Mais tu crois quoi ? Tu penses que maintenant que je suis en couple mon corps ne m’appartient plus ?”

“Respecte-toi ! “

via GIPHY

L’une des exclamations les plus violentes qui puissent être dites. “Respecte-toi” est souvent employé par une personne qui n’est pas en accord avec vos choix, votre sexualité, vos relations. Mettons les choses à plat. Aux yeux de cette personne, vous êtes un être à éduquer. Vous vous devez d’écouter les conseils (qui n’en est pas un) qui vous sont donnés.
Lorsque cette phrase est lancée, elle résonne est sombre en vous avec une violence sans nom. Vous pensiez faire ce qu’il vous plaisait, sans jugement, sans problème. Loupé ! On vous juge, et qu’on se le dise, on vous rabaisse.

“Je me respecte, et je ne t’ai pas demandé d’avis à ce propos.”

En fait, ce n’est pas grave…

Finalement, ce que cela veut dire est simple : peu importe avec qui vous couchez, peu importe ce que vous faites avec mains. Bref, peu importe !
Votre vie ne concerne que vous, autrui n’a pas à s’immiscer dans vos activités, aussi intimes soient-elles. Alors je vous propose ces réponses.

Sur ce, prenez soin de vous, parce qu’au final, c’est pas grave !

via GIPHY

Articles liés :

Un nouveau préservatif qui se lubrifie seul !

Le vin : l’allié des nuits torrides ! 

Pourquoi sommes-nous si complexés au lit ?