in

Sexualité : Un nouveau préservatif qui change les rapports

© Sasint - Pixabay
Sexualité : Un nouveau préservatif qui change les rapports
noté 5 - 2 votes

Le préservatif est un moyen de contraception extrêmement efficace. Il permet également de se protéger de nombreuses maladies sexuellement transmissibles. Toutefois, son utilisation tend à diminuer ses derniers mois. La cause ? Il coupe l’élan lors du rapport. C’est pourquoi des chercheurs américains ont décidé de changer les choses en ajoutant un élément à latex du préservatif le rendant plus glissant. Explications.

Le préservatif révolutionnaire

Il ne faut pas exagérer messieurs, il n’allongera pas votre membre de plusieurs centimètres, la révolution est autre part !
Une nouvelle matière fixe au latex un polymère hydrophile… Vous voyez la révolution ? Non ?
Une substance hydrophile est en quelque sorte une substance qui aime l’eau, à l’inverse donc d’une substance hydrophobe. Appliquer une substance hydrophile sur un préservatif, c’est ça la révolution, cela permet une meilleure lubrification. En effet, en se liant aux molécules d’eau présentent dans les fluides corporels cette substance (hydrophile) va permettre une lubrification plus importante lors de la pénétration ainsi qu’une sensation de “glisse ininterrompue” pendant le rapport.

Grossesse faire l'amour tomber enceinte
© iStock

Pourquoi glisser ?

Il faut savoir que certaines femmes et certains hommes présentent de problèmes de lubrifications. Ces problèmes peuvent avoir des sources différentes. Malgré tout, elles posent souvent problème lors des rapports sexuels. Sans lubrification, il est difficile de faire l’amour. En cause lors de ce type de problèmes :

Il faut aussi noter qu’une baisse de libido sexuelle est liée à une baisse de lubrification des parties intimes. Ou bien, une baisse de lubrification entraîne une baisse de libido sexuelle. Ces deux effets sont liés dans les deux sens.

Faire en sorte que plus de personnes glissent

Si ce préservatif permet une meilleure expérience sexuelle et ne brise plus l’élan charnel, il permettra peut-être d’augmenter l’utilisation du préservatif en général. La prise de conscience sur les maladies sexuellement transmissibles est en baisse. Les jeunes de 15/24 ans sont surtout touchés par cette baisse. Ceci est frappant lorsque l’on sait qu’il y a une augmentation du nombre de syphilis et d’autre MST. De plus, l’apparition – très utile – de la PrEP (Prophylaxie Pré-Exposition), un traitement préventif contre le VIH, est aujourd’hui lié à une diminution de l’utilisation des préservatifs.

via GIPHY

Le mot de la fin

Il faut espérer que la prise de conscience remonte, surtout chez les jeunes, pour enrayer la propagation de maladies et infection sexuellement transmissibles. Les campagnes de prévention n’ont plus l’impact qu’ils ont eu auparavant. Dire “attention” ne semble plus fonctionner, maintenant il faut proposer de nouveaux dispositifs alliant protection et surtout : plaisir !

Sur ce, prenez soin de vous, et bonne glissade !

Source

Articles liés :

Et si le sexe n’était pas toute notre vie

Les 5 mythes à déconstruire d’urgence !

États-Unis : ils lavent et réutilisent leurs préservatifs usagés !