in

Yuka, l’application qui prend soin de votre santé

© Yuka

Si vous ne la connaissez pas encore, il se pourrait que vous l’adoptiez très vite ! Yuka, l’application qui scanne les étiquettes des produits alimentaires et d’hygiène a, en effet, déjà séduit 4,5 millions de Français en un an et demi. La start-up lancée début 2017, a pour ambition de rendre plus transparente la composition des produits, et ainsi éclairer les Français sur leur consommation. Un pari réussi !

Comment s’y retrouver dans la jungle des produits alimentaires et choisir les bons produits pour sa santé ? L’application disponible sur iOS et Android permet en quelques secondes de déchiffrer les étiquettes et mieux consommer. Si depuis quelques mois le Logo NutriScore a fait son apparition sur certains emballages, le compte est loin d’y être. Grâce à Yuka, vous pouvez scanner 250 000 aliments et faire votre choix parmi la multitude d’offres présentée dans les rayons des supermarchés.

Yuka propose une alternative au produit que l’on souhaite acheter

En un coup de scan, Yuka évalue l’impact des produits sur la santé via un code couleur simple, allant du vert au rouge. Une fiche détaillée permet ensuite de bien comprendre la note attribuée. Dès que l’impact d’un produit est négatif, l’application Yuka, grâce à un algorithme, trouvera des produits similaires, mais meilleurs pour la santé.

La notation — sur 100 — est basée sur trois critères :

  • La qualité nutritionnelle représente 60% de la note et est basée sur la méthode de calcul du NutriScore ;
  • La présence d’addictifs représente 30% de la note ;
  • Enfin, la dimension biologique représente 10% de la note et se base sur la présence du Label Bio européen.
yuka application scan aliments note
© Yuka

Les produits cosmétiques également passés à la loupe

Si ce sont les produits alimentaires qui furent d’abord référencés, les produits cosmétiques et d’hygiène-beauté font désormais partie du catalogue. Aujourd’hui, près de 100 000 articles sont recensés. Une forte demande des consommateurs a en effet motivé les équipes de la start-up à s’y pencher de plus près. Il faut dire que si les compositions des produits alimentaires sont difficiles à déchiffrer, c’est encore bien pire côté cosmétiques : les ingrédients sont listés via leur nom scientifique… en latin !

Yuka en quelques chiffres

  • 250 000 produits alimentaires référencés et analysés par l’application ;
  • 4,5 millions d’utilisateurs en 18 mois (en date de juin 2018) ;
  • 1 million de produits scannés chaque jour, dont 98% sont référencés dans l’application ;
  • 25 scans/seconde en moyenne sur la journée avec des pics à 100 scans/seconde.

Source

Articles liés :

Top 10 des meilleures applications gratuites Santé

Fruits et légumes : voici le tableau de saisonnalité à absolument connaître

Êtes-vous flexitarien comme 27 % des Français ?

Aliments transformés, plats surgelés : l’industrie au service du cancer