in

Comment réussir une fellation en 14 leçons

sexe fellation couple Docteur Tamalou iStock
© nd3000 / iStock
Comment réussir une fellation en 14 leçons
noté 2.9 - 11 votes

Comment emmener un homme au septième ciel ? Bien sûr, la réponse toute faite n’existe pas puisque tous les goûts sont dans la nature, mais quelques conseils bien avisés aideront sans nul doute, toutes celles et ceux qui souhaitent exercer avec brio, la fellation, cette gâterie si adulée par les garçons. 
Ne tardez plus, suivez dès à présent le guide pour des ébats charnels inoubliables. 

Avant toute chose, on ne prend pas de risques. Si on ne connaît pas bien son partenaire, on pense au préservatif.
Ensuite, quand on est lancé.e, on n’hésite jamais à demander à Chéri si “Comme ça, ça va ?” afin d’être certain.e de s’adapter à ses désirs.

1. Première étape : salivez

Vous devez faire en sorte que l’appareil de Monsieur reste toujours en milieu humide. En effet, le gland est une partie très sensible. Sans salive, vous pourriez l’irriter.
Pour l’humidifier, on ne crache pas dessus, mais on dépose un peu de salive sur le gland, avant de la faire descendre tout doucement.

2. N’oubliez pas de respirer

Qu’on se le dise d’emblée : vous ne pourrez pas réaliser une fellation en apnée. Ce serait à la fois terrible pour votre partenaire parce que vous ne tiendrez qu’une minute, et décevant pour vous de ne pas lui faire du bien. Surtout, il n’est pas pensable de chercher la performance dans ce type de situation.

Commencez alors à bien respirer par le nez. Quand vous êtes à l’aise avec ce mouvement, vous pouvez augmenter la cadence.
Aucune règle n’interdit de respirer parfois par la bouche si vous manquez d’air. Dans ce cas, ouvrez grand la bouche (pour éviter que les dents ne raclent le pénis), glissez la langue de la verge de Chéri. Ce sera parfait pour vous… et pour lui.

3. N’hésitez pas à être démonstratif.ve

Il faut montrer à votre homme que vous aimez ce que vous faîtes. Si vous vous sentez, poussez quelques petits gémissements discrets. Si vous êtes plus timide, accentuez le bruit de votre respiration.
Regardez-le dans les yeux de temps en temps.

4. Connaissez ses zones sensibles sur le bout des doigts

Vous savez quelles zones rendent fou un homme ? On vous aide : le frein (petit fil qui relit le prépuce à la verge), la couronne du gland (relief situé à la base du gland et qui en fait le tour), les testicules (à manipuler avec une extrême douceur) et… la prostate. Attention, certains n’acceptent pas la stimulation de cette dernière. Pour savoir si oui ou non vous pouvez vous y aventurer, demandez-lui.

5. Adaptez la pression

Comme dit précédemment, certaines zones du pénis masculin sont érogènes, mais aussi sensibles et fragiles.
Vous pouvez serrer (doucement) la hampe avec vos mains, mais vous ne comprimerez jamais le gland. Même chose avec votre bouche : au moment de descendre, resserrez progressivement les lèvres et, lorsque vous remontez, desserrez-les.

6. Observez ses réactions

Au début d’une relation, on ne connaît pas les goûts de son partenaire de jeu. Il est alors nécessaire d’échanger sur ses envies communes – pour toutes activités sexuelles, le consentement mutuel est obligatoire -, puis de tester des pratiques.
Côté fellation, débutez par allonger votre homme sur le dos, les jambes écartées et faufilez-vous entre elles. Selon l’acte que vous lui administrez, ses cuisses se détendront plus ou moins. Vous pourrez alors insister sur ces zones sensibles, les fois prochaines.

7. Masturbez votre homme en même temps

Certains mâles aiment être masturbés durant la fellation. Pour cela, entourez simplement la verge du pouce et de l’index, sous votre bouche. Suivez le même rythme avec vos mains que vos lèvres. 
D’autres hommes préfèrent que vos mains servent à stimuler les zones érogènes situées près de leur pénis, comme l’intérieur des cuisses par exemple.
D’autres, enfin, aimeront que vous n’utilisiez pas du tout vos mains.
Bref, là encore, aucune règle préétablie ne règne. La seule recommandation : discutez-en avec votre ami pour effectuer une fellation parfaite (à son goût).