in

Quelles sont la durée et la fréquence moyennes d’un rapport sexuel ?

© iStock

Fréquence, durée des rapports sexuels, simulation, panne… De nombreux sujets sont encore considérés comme tabous ou difficiles à aborder aujourd’hui, même avec son ou sa partenaire. Docteur Tamalou répond à deux questions qu’on se pose tous, ou presque : quelles sont la durée et la fréquence moyennes des rapports sexuels des couples ? 

Durée moyenne et durée idéale d’un rapport sexuel

D’après une étude américaine menée en 2005, la durée moyenne d’un rapport sexuel s’établirait à 7,3 minutes entre la pénétration et l’éjaculation.

En 2008, des chercheurs ont enquêté sur le temps idéal d’un rapport sexuel. Résultats : entre 3 à 7 minutes, les partenaires seraient satisfaits ; entre 7 et 13 minutes, ils seraient comblés ; mais au-delà, ils s’ennuieraient !

Bien que l’évaluation de ces taux de satisfaction vient des femmes, la durée du rapport sexuel dépend totalement de l’éjaculation de l’homme.
Un homme est considéré comme “éjaculateur précoce” lorsque ses coïts durent moins de 2 minutes.
A contrario, certains hommes souffrent d’un phénomène de retard d’éjaculation. Dans ce cas, les coïts peuvent durer plusieurs dizaines de minutes, non par plaisir, mais par difficulté à obtenir un orgasme.

La durée plus ou moins longue du rapport sexuel dépendrait donc essentiellement de la maîtrise de l’excitation masculine, s’il a tendance à retarder son éjaculation par exemple. La méthode du tantrisme fait partie des plus efficaces et des plus naturelles pour apprendre à contrôler cette éjaculation.

Du point de vue féminin, dès l’instant où Madame a atteint son orgasme, en 3 ou en 8 minutes, elle sera comblée !
Mais en moyenne, les femmes ont besoin d’au moins 7 minutes pour atteindre l’orgasme.

Quelle est la fréquence moyenne des rapports sexuels ?

Au-delà de 13 minutes, les femmes semblent commencer à s’ennuyer dans leurs rapport sexuels avec leur partenaire. Le classique coït va-et-vient perd de l’intérêt avec le temps, mieux vaut chercher à s’amuser et à prendre du plaisir plutôt que de faire la course au Point G à tout prix. Faire l’amour en dehors du lit, dans la voiture dans un endroit désert, sur la table à manger, déguisés, en utilisant des sextoys, tous les prétextes sont bons pour passer un bon moment sous ou en dehors de la couette !

Ces manières de faire l’amour, plutôt classiques ou davantage originales, influencent également l’envie et le désir de la femme quant à la fréquence des rapports sexuels.
Généralement, cette fréquence est très soutenue pendant les premiers mois d’une relation amoureuse et s’espace avec le temps. D’après une enquête française, les couples auraient en moyenne 8,7 rapports sexuels par mois, soit environ 2 par semaine.

Articles liés :

Le vrai du faux du sexe pendant les vacances

Couple : quelle est l’importance de la fréquence des rapports sexuels ?

La cuisine : une solution naturelle pour rebooster sa libido