in

Quelles sont les régions de France où l’on utilise le plus de sex-toys ?

sex KlausHausmann / Pixabay
© KlausHausmann / Pixabay
Quelles sont les régions de France où l’on utilise le plus de sex-toys ?
noté 4 - 2 vote[s]

C’est à l’occasion de la Saint-Valentin que le site Idaléo a révélé la région où l’on cherche le plus à acheter des sex-toys. Nous vous livrons les résultats de cette recherche.

Avant de commencer

Il est toujours préférable de se poser un instant avant de lire ce genre de choses, car la sexualité a tendance à échauffer les esprits, et pas toujours de la bonne manière. Les sex-toys sont des jouets coquins, des jouets sexuels qui peuvent aussi bien servir aux plaisirs solitaires qu’en couple. Hé bien oui ! Ce n’est pas parce que votre partenaire en utilise un qu’il/elle ne vous désire plus, ou qu’il/elle vous fait une infidélité.

Une grande variété d’objets existe, des plus simples aux plus extravagants, les sex-toys peuvent être utilisés par les hommes (« vaginettes », godemichet, stimulateur prostatique, etc.) et par les femmes (stimulateur clitoridien, godemichet, etc.). Il faut savoir que, chez ses utilisatrices, 80% les utilisent afin d’obtenir une stimulation clitoridienne.

comment choisir son sextoy Docteur Tamalou
© Neydtstock / iStock

L’Ile-de-France : la région française la plus coquine

Comme la région Île-de-France est la plus peuplée de France, il est évident que ses chiffres sont les plus élevés. Mais le site a fait les choses correctement en observant la répartition des achats en fonction de la population.

Nous nous trouvons donc face à une présence importante de la part des Franciliens qui représentent 19% de la population. Ils sont également à l’origine de la plus grosse demande de sex-toys, soit 35% de la demande. Nous pouvons facilement en déduire que « l’ouverture d’esprit » des Parisiens en matière de sexualité y est pour beaucoup. Mais, la région Île-de-France compte aussi la plus grande population de célibataire du pays, ce qui, très certainement, joue sur ces chiffres.

Pour les suivants, les habitants des régions Auvergne-Rhône-Alpes (11 % de la population) représentent 12% des achats, l’Occitanie (9 %) et le Grand-Est (9 %) représente elle 8% de la part de la demande. Pour terminer, la Corse, elle, représente 0% de la part d’achat. Est-ce à dire que les habitants de l’île n’en ont pas besoin ?

Enfin, sachez que les vibromasseurs sont les sex-toys les plus achetés, avec 55% des parts, suivis des sex-toys pour homme (29%) et enfin des godemichets (16).

Crédits : Pixabay

Comment bien choisir son sex-toy ?

Que vous soyez Francilien(ne) ou Corse, vous avez le droit le droit de vous procurer un jouet sexuel. Le plaisir n’ai pas de limite, et surtout, ne devrait jamais en avoir ! Mais savez-vous comment bien le choisir ? Voici quelques règles pour vous y aider :

1/ Achetez un produit d’une marque

Le marché des sex-toys est vaste, mais certaines marques sortent du lot par la qualité de leurs produits. Fun Factory, Lelo, Dorcel et d’autres ont largement fait leurs preuves. Évitez d’acheter des jouets sur Internet. Certes leur coût est plus intéressant, mais leur durée de vie l’est moins. En outre, la plupart viennent de Chine et contiennent parfois des produits chimiques toxiques.

2/ Évitez le latex

Si vous êtes amené(e) à choisir votre jouet sexuel en magasin, privilégiez les sex-toys en silicone plutôt qu’en latex. Le latex irrite, se lave mal, retient les germes et surtout ne convient pas aux personnes allergiques.

3/ Oubliez strass, or et fausses couleurs

Bien qu’ils soient plus beaux et esthétiques que leurs confrères, ces vibromasseurs sont rarement performants et plus difficiles à nettoyer. Or le nettoyage est très important, car après chaque utilisation, il faut laver son jouet à l’eau et au savon. Anticiper le lavage de son sex-toy permettra de le garder plus longtemps. Vous devez ensuite le sécher et le ranger dans un endroit propre et sec (au milieu de vos sous-vêtements par exemple).

Retrouver les 10 conseils pour bien choisir son sex-toy sur ce lien.

Articles liés :

Les sex-toys aussi peuvent être écolos et éthiques !

Sexualité : les Français ont changé et c’est une bonne nouvelle !

Sodomie : quels risques pour la santé ?


Valentin Perouze, rédacteur santé

Écrit par Valentin Perouze, rédacteur santé

Passionné par les comportements humains depuis l'enfance, je me suis naturellement tourné vers la psychologie, le bien-être et la santé mentale en général.
Formé et diplômé en psychosomatique, j'aime comprendre comment le corps parle et s'exprime au travers des maladies.
Sur le site Docteur Tamalou, je vous transmets mes découvertes sur les médecines et les remèdes naturels qui sont pour moi des choses essentielles.