in ,

Alimentation : les 4 pièges de l’été

Crédits : IStock / shironosov

L’alimentation est l’un des piliers d’une bonne santé, d’un corps sain et plus svelte. Toutefois, pendant la saison estivale, les tentations sont grandes de manger plus gras et plus sucré. En effet, les apéros se multiplient, les vacances apportent leur lot d’écarts et le corps en souffre. Découvrez les quatre pièges alimentaires de l’été.

Les barbecues

L’été est sans aucun doute la saison des barbecues. Ne boudez pas totalement votre plaisir et profitez de temps en temps d’une bonne viande grillée. Toutefois, n’abusez pas des bonnes choses et ne multipliez pas ce type de repas toutes les semaines, voire plusieurs fois par semaine. Les barbecues sont en effet souvent composés de viandes grasses (saucisse, chipolatas ou merguez) agrémentées de sauces industrielles grasses et sucrées. Les chips sont aussi souvent présentes et, ensemble, ces aliments concourent à une prise de poids rapide.

Vous pouvez prévoir des salades, mais aussi des brochettes composées de légumes. Privilégiez également la viande blanche et le poisson qui sont moins gras.

barbecue-couple-jardin-viande
Crédits : nd3000/ IStock

Les apéritifs dînatoires

Lorsqu’il fait chaud, on a moins envie de cuisiner. L’apéritif dînatoire semble alors être tout indiqué. Ce type de « repas » repose sur l’association de plusieurs saveurs, souvent riches et grasses. Les gâteaux apéritifs, les apéros tout préparés et industriels, le saucisson, les rillettes et autres chips font partie des ennemis d’un corps mince. L’autre problème réside dans les quantités ingérées et la sensation de satiété. Lors des apéritifs dînatoires, on discute, on boit un peu d’alcool et on picore. Pour arriver à satiété, il est nécessaire d’ingérer bien plus d’aliments que lors d’un repas équilibré. Il convient donc de ne pas multiplier ces apéritifs et de les garder pour des moments particuliers.

Vous pouvez rendre plus sain votre apéritif dînatoire en recherchant l’équilibre entre le gras et les crudités et en limitant l’alcool.

apéritif dinatoire
Crédits : IStock / alvarez

Les salades

La salade et, pour la plupart des gens, synonyme de régime. Elle serait donc l’alliée idéale de l’été tant par sa fraîcheur que par ses faibles apports caloriques. Pourtant, il ne faut pas réduire ses repas à cela, sous peine de développer des carences en protéines et en fibres. De plus, ne manger que des salades ne permet pas d’arriver à une réelle sensation de satiété et favorise le grignotage.

Vous pouvez agrémenter vos salades de viande ou de poisson. Vous pouvez également privilégier des salades à base de fibres comme peuvent l’être les salades de haricots verts et de pommes de terre.

salade d'été
Crédits : IStock / fcafotodigital

Les pique-niques

Les pique-niques font partie des modes de consommation emblématiques de l’été. Pourtant, ils sont principalement composés d’aliments industriels et gras. En outre, la charcuterie présente dans les sandwiches est souvent de mauvaise qualité et le pain industriel ainsi que les accompagnements sont de faible qualité nutritionnelle. Il ne faut donc pas en abuser pour garder une alimentation saine et ne pas prendre trop de poids.

Vous pouvez préparer des pique-niques maison en ajoutant des légumes, des salades et en remplaçant vos sandwiches par des wraps ou des pokebowl qui sont bien plus sains.

Il n’est pas question ici de se priver de tous ces petits plaisirs, mais d’en réguler la consommation. Profitez de la saison estivale pour vous faire plaisir tout en restant conscient de ce que vous ingurgitez et buvez. Votre corps vous en remerciera.

SourcesTop Santé, Astuces de grand-mère, Passeport santé