in

Pilule et cigarette : attention, cocktail explosif

cigarette fumer pilule
© Pixabay
Pilule et cigarette : attention, cocktail explosif
noté 5 - 1 vote

Bien que le nombre de fumeurs diminue chaque année un peu plus, certaines femmes conjuguent alcool et contraception. Une mauvaise idée surtout si elles sont sous pilule. En effet, l’association de ces deux éléments multiplie par 20 le risque de développer une maladie cardio-vasculaire. Le point.

Les femmes qui sont sous pilule fument davantage que les autres. En France, 35,3% des femmes de 20 à 44 ans qui prennent une contraception orale fument, ainsi que 18 % des 18-24 ans. Quand elles sont informées des risques liés à l’association pilule-tabac, elles réfléchissent souvent à arrêter la pilule et à changer de moyen de contraception. D’ailleurs, une enquête menée en France par le CREDES a montré que 1% des femmes ont changé de contraception en raison de leur consommation de tabac.

Une augmentation des saignements

Le combo tabac-pilule modifie notre métabolisme ce qui peut entraîner une augmentation de la fréquence des saignements chez les femmes sous contraception orale ayant la cigarette comme amie. Cette augmentation des saignements peut, dans le même temps, diminuer l’efficacité de la contraception.

On sait aussi que l’association du tabac à la pilule contraceptive favorise le cancer du col de l’utérus lié au virus HPV.

Un risque supplémentaire de développer des maladies cardio-vasculaires

Le couple tabac-contraception entraîne, en outre, des effets inquiétants sur la circulation sanguine. En effet, il multiplie le risque d’accident cardiovasculaire par 20. L’étude MEGA a ainsi montré que les femmes fumeuses qui prenaient la pilule, avaient un taux de risque de thrombose (caillot de sang) 8,8 fois plus élevé que les femmes non fumeuses.

Une autre étude, menée par l’OMS, a montré que le risque d’infarctus du myocarde était multiplié par 11 en cas de tabagisme seul, et par 87 si le tabac y était associé.

Les femmes de plus de 35 ans sont davantage touchées

Les risques de développer des cancers ou des maladies cardio-vasculaires dépendent du nombre de cigarettes fumées par jour, mais aussi de l’ancienneté du tabagisme. Ainsi, le risque absolu de mort par maladie cardio-vasculaire chez les fumeuses (de 15 à 34 ans), est de 3,3 pour 100 000 et de 29,4 pour 100 000 chez les fumeuses qui ont entre 35 et 44 ans.
Après 40 ans, le risque est de 58,9 chez les femmes qui fument contre 7,1 chez les non fumeuses.

Les alternatives à la pilule

pilule contraceptive
© Pixabay

La prise d’une contraception oestro-progestative (pilule, patch, anneau) est fortement contre-indiquée chez les femmes de plus de 35 ans qui fument plus de 15 cigarettes par jour. On remarque d’ailleurs que depuis quelques années, les jeunes femmes se tournent de plus en plus vers d’autres moyens de contraception : implant ou stérilet, des alternatives à la pilule sont disponibles et accessibles à toutes. Des solutions jugées moins contraignantes et aussi efficaces que la traditionnelle pilule contraceptive.

Si vous aussi, vous fumez et que vous envisagez de changer de moyen de contraception, parlez-en avec votre gynécologue qui vous conseillera de la meilleure façon qu’il soit. Un suivi régulier avec votre médecin sera de rigueur. Enfin, l’idéal pour rester en bonne santé, demeure, malgré tout, d’arrêter de fumer dès la mise en place de la contraception.

Source : Stop-Tabac et 100% Féminin

Articles liés :

La pilule contraceptive fait-elle augmenter le taux de cholestérol ?

Arrêter de fumer : 4 remèdes naturels

Accident vasculaire cérébral : causes, symptômes et traitement