in

Gauchers : pourquoi sont-ils moins nombreux?

Crédits : itakdalee/ istock

Dans le monde, on estime à 10 % le nombre de gauchers pour 90 % de droitiers. Il est bien connu que le choix de notre main de prédilection se fait dès l’enfance, généralement vers 4 ans, et pour le reste de notre vie. Comment expliquer cela ? Est-ce une habitude prise ou l’explication est-elle génétique ? Voici pourquoi. 

Nous avons un cerveau asymétrique

Tout comme les organes de notre corps, l’hémisphère gauche de notre cerveau ne ressemblent pas du tout à l’hémisphère droit. D’ailleurs, la partie gauche de notre cerveau contrôle toute la partie droite de notre corps, tandis que la droite s’occupe de la partie gauche. Notre préférence pour un hémisphère ou l’autre pour effectuer certains gestes s’appelle la latéralisation cérébrale.

C’est d’ailleurs l’une des caractéristiques de l’être humain ! Certains animaux peuvent préférer une patte plutôt qu’une autre comme les chiens ou les chats, mais nous sommes plutôt sûrs du 50/50. Il n’y a que l’homme qui présente une telle symétrie.

Et l’une des grandes différences avec nos amis les bêtes est notre capacité à parler ! C’est d’ailleurs là que se trouve la clé de l’énigme…

C’est par le langage que nous préférons être droitiers

En 1861, le neurologue français Paul Broca découvre lors de l’autopsie d’un patient qu’il existe une zone dédiée au langage, située dans l’hémisphère gauche. C’est le cortex moteur de ce même hémisphère qui commande notre main droite.

Dès lors, nous avons une piste. L’être humain, qui est le seul à être doté d’un langage aussi complexe, utilise de nombreux muscles pour pouvoir parler : mâchoire, langue, sans oublier les mouvements des lèvres !

Notre hémisphère gauche est donc plus « musclé » que le droit, et c’est pour cette raison que l’on a des prédispositions à être droitier. Cependant, cela n’explique pas pourquoi au fil du temps le pourcentage de gauchers est resté le même. Ne sont-ils pas normalement amenés à disparaître ?

Pourquoi les gauchers existent-ils encore ?

baseball-gaucher
Crédits :GlenJ/ istock

Pendant longtemps, les gauchers étaient rejetés par la société. On pensait même au début du XXème siècle qu’être gaucher pouvait être une forme d’anomalie génétique. C’est pour cela que beaucoup de personnes âgées aujourd’hui sont des « gauchers contrariés ». Les professeurs les forçaient à écrire de la main droite pour oublier leurs « mauvaises » habitudes.

Pourtant, malgré une société majoritairement arrangée pour les droitiers, les gauchers sont toujours présents. La vérité c’est que l’on ne sait pas trop pourquoi.

Une théorie avance que les gauchers seraient plus « bagarreurs » que les droitiers. Quand on y pense, les gauchers s’illustrent dans de nombreux sports : le tennis, l’escrime ou encore le base-ball. Peut-être sont-ils également plus bagarreurs dans la vie elle-même…