in ,

Pourquoi s’inscrire à une prépa médecine ?

© iStock

La médecine est une filière tant idolâtrée que redoutée par les étudiants. En effet, pour accéder à cette formation, il faut franchir la barrière d’un redoutable concours : la PACES. Les récentes réformes réalisées dans cette formation universitaire ont subdivisé la PACES en deux grandes branches : le PASS (Parcours Accès Santé Spécifique) et la LAS (Licence Accès Santé).

Autre nouveauté, le numerus clausus disparaît au profit d’un numérus apertus défini selon la capacité d’accueil de l’établissement. Ces différentes innovations viennent encore une fois corser l’accès au « Portail Santé ». Des difficultés de taille font qu’un seul étudiant sur cinq arrive à tirer son épingle du jeu.

Heureusement, il est possible d’anticiper et de se préparer afin de réussir à ce concours de la première année qu’est le PASS. La solution : une prépa médecine. Focus.

La prépa médecine : de quoi s’agit-il ?

La première année pour les études de santé est souvent vécue comme un grand bouleversement par les étudiants. C’est une année riche en enseignement qui apporte toutes les connaissances nécessaires pour réussir des études médicales. Malheureusement, bon nombre n’arrivent pas à franchir cette étape. Comme il n’est possible d’échouer qu’une seule fois, l’imminence d’un accompagnement est d’une importance capitale.

La prépa médecine est un programme de formation spécial conçu pour venir en complément au cursus normal de l’étudiant. Il s’agit d’un cours de soutien apporté aux étudiants désireux d’embrasser des filières médicales afin de mettre toutes les chances de leur côté. Dispensés par des professionnels qualifiés, ces cours se déroulent en soirée, en week-end et pendant les vacances scolaires.

Certains établissements proposent même ces cours aux lycéens qui se préparent au Bac et désireux de poursuivre des études en médecine. C’est l’exemple de la prépa Antemed. En effet, les prépas d’Antemed sont conçues pour apporter à l’étudiant ou au futur étudiant un renforcement pointu sur tous les aspects essentiels à sa réussite pour le PASS de la première année. Grâce à une équipe pédagogique dynamique et qualifiée, la prépa Antemed est avantageuse pour les étudiants en médecine à bien de titre.

études de médecine prépa
© iStock

Quels sont les avantages à s’inscrire à une prépa médecine ?

Le concours de passage de la première année en deuxième année de médecine est l’un des plus exigeants de toutes les formations universitaires. Quand on sait que le pourcentage de réussite est chaque fois réduit, on ne peut que se préparer convenablement pour tirer son épingle du jeu. La prépa médecine reste la meilleure alternative pour augmenter les chances de réussite à ce concours. Elle fait profiter de nombreux atouts.

Une bonne méthode de travail

Il n’y a aucune similitude entre la méthode de travail au lycée et celle de la fac de médecine. La plupart des étudiants en médecine sortent des lycées sans avoir vraiment appris à travailler. En fac de médecine, le résultat de fin d’année se prépare et ne peut jamais donner l’effet-surprise des résultats du lycée.

Pour ce faire, il est important de se forger une bonne méthode de travail. À une prépa médecine, les étudiants acquièrent cette méthode de travail. Ils apprennent à adopter la routine de travail des étudiants en médecine. Techniques de mémorisation, gestion du temps, efficacité de la prise de note… l’étudiant gagne une bonne organisation pour passer avec brio le PASS de la première année.

Prendre une longueur d’avance

En faisant l’option de vous inscrire à une prépa médecine, vous profitez d’une longueur d’avance sur les autres. En effet, si ce cours de soutien attire de plus en plus de lycéens, c’est bien parce qu’il leur permet de connaître tout le programme de la première année de médecine sans même avoir mis pied à la fac. Ils suivent normalement les cours de la terminale et reçoivent en alternance ceux de la première année de médecine.

Une fois à la fac, ils ont une réelle longueur d’avance sur les autres. Ils gagnent un temps précieux dans l’assimilation des connaissances notionnelles colossales dès le début de la rentrée, ce qui est irrécupérable pour les autres.