in

Rajeunissement vaginal au laser : la nouvelle tendance inquiétante

© JulyProkopiv / iStock

Depuis quelques mois, les femmes s’inquiètent de la santé de leur vagin. Et en particulier de son relâchement après une grossesse ou tout simplement avec l’âge. Afin de lui redonner toute sa fraîcheur, elles envisagent un rajeunissement vaginal au laser. Une nouvelle pratique vantée par les stars américaines, mais qui n’est pas sans risque. 

Récemment, sur les réseaux sociaux, Jada Pinkett Smith, actrice et femme de Will Smith âgée de 46 ans, se targuait d’avoir retrouvé un “vagin digne de ses 16 ans” après avoir eu recours à un rajeunissement vaginal pour traiter ses problèmes de vessie.
De nombreuses femmes d’un certain âge se tournent effectivement vers cette nouvelle pratique, visant à soigner des troubles liés à la ménopause ou à la grossesse. Cette intervention prône d’excellents résultats sur le relâchement du vagin, sa sécheresse, l’incontinence ou encore pour retrouver le plaisir sexuel diminué dans le temps.

Lire aussi : Peegasm : la nouvelle tendance sexuelle qui inquiète

Le rajeunissement vaginal : des effets visibles sans chirurgie

Le rajeunissement vaginal est une technique différente de la vaginoplastie (opération chirurgicale qui consiste à renforcer l’anatomie du vagin et du périnée). Pour redonner à son vagin toute sa fraîcheur, les médecins utilisent le laser et la radiofréquence : la chaleur produite par l’association de ces deux méthodes – l’un pour le traitement du vagin, l’autre sur la vulve – agit sur le renouvellement des cellules intimes.

Comptez 3 à 4 séances espacées d’un mois pour un résultat satisfaisant. Le tout au tarif de 450€ la séance de laser, et de 850€ la séance de traitement par radiofréquence.

Lire aussi : La pénoplastie : des techniques pour allonger et élargir le pénis

porter une culotte la nuit danger
© Kkicsiicsi / iStock

Une tendance à risque

Si les médecins et les autorités américaines (et en particulier la Food and Drug Administration), s’inquiètent de cette mode, c’est qu’elle entraîne de lourds effets indésirables : brûlures au vagin, cicatrices douloureuses, saignements pendant les rapports sexuels, mais également une douleur chronique dans le bas-ventre.

L’organisme d’État a justement diffusé un communiqué le 30 juillet 2018 visant à alerter les professionnels de santé et les patientes, aux risques de ces méthodes potentiellement graves. Et recommande aux femmes qui souhaitent un rajeunissement vaginal de bien échanger avec son médecin sur les bénéfices réels de cette pratique sur les troubles vaginaux.

De plus, la FDA avertit que certaines entreprises profiteraient de cette tendance pour commercialiser des appareils basés sur l’énergie, et détourneraient ainsi leur usage initial, ce qui se révèle, en outre, très dangereux.

Resserrer son vagin, c’est possible (avec une méthode bien moins dangereuse)

De nombreuses vidéos diffusées sur Youtube ces derniers mois, racontent qu’il est également possible de redevenir vierge de façon naturelle. Selon plusieurs blogueuses, certaines méthodes de grands-mères, notamment une préparation à base d’argile verte et d’eau, à insérer dans son vagin 2 à 3 fois par semaine sans rincer, se révèlent douteuses, voire dangereuses.

Lire aussi : Comment resserrer son vagin naturellement ? Des astuces potentiellement dangereuses circulent sur YouTube

En revanche, il est possible de remuscler son vagin et son périnée en douceur avec un peu d’exercice. Pour cela, vous pouvez investir dans des boules de geisha, ou des œufs de Yoni, dont l’utilisation est d’ailleurs préconisée après l’accouchement. Sans attendre d’être enceinte, vous pouvez tout aussi bien tester ces œufs pour booster votre plaisir sexuel : en effet, après quelques semaines d’exercice, les sensations vaginales sont démultipliées.

Source

Articles liés :

Les 5 meilleures positions pour atteindre l’orgasme vaginal

6 choses à ne pas faire après une épilation du maillot

Abstinence sexuelle masculine : ces 8 problèmes graves peuvent survenir