in

Sclérodermie : symptômes et remèdes naturels

© Grook Da Oger / Wikipedia
Sclérodermie : symptômes et remèdes naturels
noté 4 - 6 votes

La sclérodermie est une maladie auto-immune rare qui affecte les tissus conjonctifs. Ses symptômes peuvent être localisés, c’est-à-dire, limités à certaines zones du corps,ou systémiques, affectant alors l’ensemble du corps. Quels sont ces symptômes ? Existe-t-il des remèdes naturels ?

Quels sont les principaux symptômes de la sclérodermie ?

La sclérodermie systémique peut entraîner la mort si elle affecte les organes vitaux comme le cœur, les poumons, les reins, etc. Bien que cette maladie comporte deux types de symptômes, certains sont plus récurrents :

  • oedème diffus, mains et pieds gonflés, surtout au début
  • durcissement progressif de la peau
  • épaississement de la peau, ou sclérodactylie, et déformation des doigts
  • accumulation de calcium dans la peau, ou calcinose cutanée
  • dilatation des capillaires, visibles à l’extérieur, ou télangiectasies
  • ulcères sur les doigts
  • nodules (sclérodermie nodulaire)
  • phénomène de Raynaud
  • pneumopathie interstitielle, alvéolite, fibrose interstitielle
  • hypertension artérielle pulmonaire
  • pneumopathie d’inhalation récurrente provoquée par la motilité œsophagienne
  • cardiomyopathie et insuffisance cardiaque congestive
  • douleurs articulaires
  • arthrite inflammatoire
  • douleurs musculaires
  • reflux gastro-œsophagien
  • prolifération bactérienne et malabsorption avec la diarrhée ou alternance entre diarrhée et constipation
  • incontinence anale
  • hypothyroïdie
  • sécheresse oculaire

Facteurs de risque de la sclérodermie

La sclérodermie proviendrait de l’hyperactivité d’un composant du système immunitaire, devenu hors de contrôle. Ce phénomène provoque une surproduction de collagène par les cellules conjonctives, entraînant un épaississement de la peau ou de l’organe touché.
Cette activation excessive du système immunitaire pourrait également être une conséquence de l’arthrite rhumatoïde ou du lupus.
Toutefois, cette maladie n’est pas héréditaire.

Comment la sclérodermie est-elle diagnostiquée ?

En cas de doute, notamment si vous présentez un ou plusieurs symptôme(s) présenté(s), consultez votre médecin qui vous prescrira une prise de sang afin de vérifier les concentrations de certains anticorps produits par le système immunitaire (ANA).
Il faudra probablement en outre effectuer une biopsie, qui consiste à prélever un petit échantillon de tissu d’une lésion sur la peau du patient, et à l’envoyer à un laboratoire d’anatomie pathologique où ses caractéristiques seront étudiées.

Le patient peut également être soumis à une échocardiographie et à des examens pulmonaires.

Sclérodermie : quels remèdes naturels ?

Sans toutefois arrêter votre traitement à base de médicaments prescrits par le médecin, vous pouvez suivre ces conseils de traitements naturels de la sclérodermie.

La kinésithérapie et la rééducation

La kinésithérapie et la rééducation sont des moyens efficaces pour retrouver naturellement une ampleur et une agilité dans les mouvements, pour rééquilibrer l’élasticité de la peau et des tissus conjonctifs et pour réduire le gonflement de ces tissus et des organes.
Le kinésithérapeute peut appliquer des bandages et utiliser un traitement à la paraffine pour le gonflement des mains et des pieds, mais les techniques peuvent différer selon les professionnels.

L’alimentation

En cas de maladie en général et de sclérodermie notamment, il est recommandé de manger assez de légumes et de fruits, bios et frais ou secs, pour éviter les carences en vitamines, en protéines et en minéraux. Les fibres lutteront contre la constipation et amélioreront le transit intestinal.

Parmi les céréales, préférez le riz et le millet au blé car ils ne contiennent pas de gluten, ou les céréales complètes et biologiques.

Essayez si possible d’éviter certains produits :

  • les produits laitiers
  • la viande, le poisson et les œufs, ou les protéines animales,
  • Ies boissons et aliments  trop gras, sucrés ou salés,
  • les aliments transformés et produits industriels,
  • l’alcool,
  • le tabac.

Prenez trois petits repas par jour pour faciliter la digestion. Après un repas copieux, attendez au moins 4 heures avant de vous coucher et dormez la tête sur un oreiller pour éviter les reflux gastriques.

Bougez !

Pratiquez une activité physique tous les jours pendant au moins 30 minutes améliore la santé, c’est prouvé. En effet, le sport favorise la circulation sanguine et assouplit les articulations. L’exercice physique est très efficace et indispensable pour les patients atteints de sclérose systémique et d’affections cutanées diffuses, surtout si elles souffrent de contractures ou de faiblesse musculaire(s).

Protégez votre peau

En cas de sclérodermie présentant les symptômes du phénomène de Raynaud, il est conseillé de prendre soin de sa peau. Par exemple, pendant l’hiver quand les températures sont basses, prenez soin de vous munir d’une écharpe, de gants et d’un bonnet. De même, vous pouvez installer un humidificateur pour humidifier l’air dans les pièces de la maison, sauf en cas de problèmes respiratoires gênants, ce qui pourrait les aggraver.

Veillez à utiliser des savons et des crèmes spécifiques aux peaux sèches.

En cas de sclérodermie localisée, les lésions cutanées devraient disparaître au bout de 3 à 5 ans, avant de disparaître complètement.
Même si les zones touchées par la maladie guérissent progressivement, une tache peut parfois rester.

Source

Articles liés :

Pied d’athlète : causes, symptômes et traitements naturels

Douleurs ou démangeaisons dans les pieds : que veulent-elles dire ?

Tout savoir sur la syphilis