in

Arrêter les produits laitiers : ce qui peut être négatif

© Pixabay
Notez cet article

Arrêter de consommer tout produit laitier du jour au lendemain peut parfois s’avérer un peu risqué. Il faut donc être conscient que certaines personnes le vivront sans problèmes, tandis que d’autres, au contraire, pourront avoir quelques effets négatifs. Comme l’organisme peut réagir différemment, il faut adopter une règle simple : compenser. Cela revient à remplacer les apports des produits laitiers, par ceux présents dans d’autres aliments (les légumes notamment).

Pourquoi arrêter les produits laitiers ?

Les produits laitiers comprennent notamment :

  • Le fromage (de toutes les sortes) ;
  • Le beurre ;
  • Les yaourts ;
  • Le lait.

Beaucoup de gens font aujourd’hui le choix de ne plus consommer ces produits. Les préoccupations sur la santé, sur les conditions animales et sur l’écologie y sont pour beaucoup. Le véganisme et les régimes sans produits laitiers (perte de poids, réduction de l’acné) ont également le vent en poupe depuis quelques années.

Cependant, il n’est pas raisonnable de croire qu’arrêter tout un pan de son alimentation du jour au lendemain est sans conséquence. Il faut adopter des stratégies permettant de contrecarrer les manques de ces produits si longtemps consommés. Un/e nutritionniste pourra facilement vous aider dans cette transition.

calcium
© iStock

L’impact sur les os

Le calcium, les protéines et les vitamines D sont des éléments importants pour la santé de nos os. Leurs solidités dépendent quasi essentiellement de ces différents éléments, qui se trouvent souvent apportés par les produits laitiers. Il est donc primordial de compenser le manque.

Afin de vous assurer une bonne santé osseuse, nous vous conseillons de boire du lait d’amandes (riche en vitamine D) ainsi que de manger des légumes verts. Le brocoli et les épinards deviendront vos nouveaux alliés ! Ne lésinez pas non plus sur les oranges, elles vous donneront énergie et vitamine D.

Le lourd problème du poids

Arrêter les produits laitiers dans le but de perdre du poids peut sembler être une bonne idée. Beaucoup de nutritionnistes préconisent d’ailleurs ce type de régimes. Mais ils ne le font pas pour tout le monde, et ce pour une bonne raison. Comme le rappel SantéMagazine à ce propos, le « résultat au niveau de la perte de poids dépend du métabolisme de la personne et de la façon dont elle remplace les produits laitiers dans son alimentation. » La perte de poids n’accompagne donc que ceux ayant le bon métabolisme pour cela.

L’intolérance au lactose

Pour la majorité des personnes intolérantes au lactose, le seuil de tolérance est assez élevé pour qu’une consommation raisonnable de produits laitiers ne provoque aucun symptôme digestif (un bol de lait par jour). Parfois cette intolérance peut être associée à une affection de l’intestin grêle (maladie cœliaque, gastro-entérite, giardiase ou maladie de Crohn) qui peut durer parfois plusieurs semaines, le temps de la guérison.

Dans le cas d’une telle intolérance, certains spécialistes préconisent de consommer en petite quantité du lactose. Cela permettrait d’éviter l’aggravation des symptômes en cas de consommation fortuite.

Attention, comme le rappel cet article « l’intolérance au lactose ne doit pas être confondue avec l’allergie aux protéines de lait, plus rare et plus grave. Celle-ci provoque des symptômes digestifs, respiratoires et dermatologiques. Contrairement à l’intolérance au lactose, cette allergie peut entraîner de graves complications. »

lait végétale CookYourLife / Pixabay
© CookYourLife / Pixabay

Les ballonnements causés par les produits laitiers

L’arrêt des produits laitiers n’a évidemment pas que des côtés négatifs. Ceci est particulièrement vrai dans les cas des sensations de ballonnement produites par la consommation de fromage ou de lait. Dans ce cas-ci, il est vraisemblablement conseillé d’arrêter ces aliments. Nous vous conseillons toutefois de demander conseil à un médecin pour être sûr que le problème vient bien de votre consommation de produit laitier.

Articles liés :

Comment remplacer le lait de vache ? Quelles sont les solutions végétales ?

Remplacer les produits laitiers : 5 alternatives

Estomac : 7 questions à vous poser si vous digérez mal